25 raisons de ne plus voter Robert Ménard

Par Clo et M.R.V.,

Envie à Béziers, Evab pour nos lecteurs, fidèle à son engagement, vous propose 25 raisons de ne plus voter Robert Ménard comme maire de Béziers, sous forme de dessins légendés. Vous pourrez découvrir et partager ces dessins au fur et à mesure des semaines qui nous séparent des élections municipales.

9ème raison : La rénovation de la place Jean Jaurès, dite place de la Citadelle, à Béziers est l’un des sujets de satisfaction des biterrois. La première étude commandée à l’agence valencienne APS par la municipalité d’alors date de 2 000. Elle ressemble à s’y méprendre au réaménagement qui a été réalisé. N’empêche, un peu de verdure n’est pas pour déplaire comme la disparition du parking en surface. Des allées la traversent et facilitent la circulation piétonnière. On sera sensible ou non à la fontaine musicale et au design minéral qui nous éloigne du charme méditerranéen biterrois. On  toussera sur le budget alloué de plus de 20 millions d'euros pour ce réaménagement.

On comprendra encore moins pourquoi les pelouses ont été interdites d’accès, les enfants privés de patauger dans les plans d’eau même sous 40 degrés, les bancs retirés. À l’inverse de ce qu’ont pu faire des villes comme Bordeaux ou Marseille.

Si ce n’est en se référant à cette obsession du maire actuel de faire disparaître de la ville toute marque de culture méditerranéenne, comme on a pu le voir avec l’interdiction de faire sécher son linge aux fenêtres à la napolitaine, sa volonté de limiter les kebabs ou la fermeture du marché de plein air de la Devèze qui sentait bon les épices. Aux États-Unis on parlerait d’une volonté de faire régner la culture wasp (white anglo-saxon protestant). Ici on pourrait inventer l’acronyme bfc (blanc français catholique). 

L’extrême droite se glisse parfois dans des choix apparemment anodins mais qui peuvent préparer les esprits à de plus graves atteintes au droit, si on n’y prend garde.  L’histoire nous l’a appris.

cloture

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.
Plus d'informations Ok