Dans le Monde daté du 14 juin, sous le titre "Entre décomposition et hystérisation, la démocratie sous tension", Philippe Corcuff notait que "les frontières entre les partis se sont estompées et, de ce fait, tous les repères se sont brouillés." "Il y a bien, poursuivait-il, une extrême-droitisation du débat public qui se manifeste par la domination de thèmes comme la sécurité, l’islamisme, mais aussi dans certaines postures comme le complotisme".

Pour l'enseignant à Sciences-Po Lyon, "Si la droite pioche des idées qui semblaient être la chasse gardée du Rassemblement national, la gauche de la gauche n’est pas exempte de responsabilité dans la radicalisation des discours et des esprits". Ces thématiques sont largement développées dans son dernier ouvrage intitulé La grande confusion, comment l'extrême droite gagne la bataille des idées.

Philippe Corcuff y décrit avec précision, et sans complaisance, les idées politiques qui sont aujourd'hui dans l'air du temps et qui alimentent les débats politiques. Ce pavé (pavé dans la mare…), qui compte 672 pages, constitue une somme, un véritable catalogue exhaustif des pénétrations de l'idéologie extrême-droitière dans les discours de la gauche et de la gauche de la gauche et des confusions qui en résultent.

Un ouvrage salutaire dont je recommande la lecture.

La grande confusion, comment l'extrême droite gagne la bataille des idées
Philippe Corcuff / éditions Textuel / 2021 / 26 euros

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.