Le 24 juin 1935, voilà exactement 86 ans, l'avion dans lequel voyage Carlos Gardel s'écrase près de Medellin en Colombie. Il est au sommet de sa gloire et incarne de façon indiscutable le tango.
Carlos Gardel est né en France, à Toulouse, le 11 décembre 1890. Il s'appelle à l'époque Charles Romuald Gardès. Il arrive à Buenos Aires à l'âge de 2 ans avec sa mère, célibataire de 27 ans, repasseuse de profession, partie du port de Bordeaux pour tenter sa chance dans le Nouveau Monde comme de nombreux immigrés à l'époque.


Il passera son enfance dans le quartier du "Mercado de Abasto" où ses amis le surnommeront "El Francesito" (le petit français).

Très rapidement il va devenir chanteur dans les cafés pour gagner quelques pièces de monnaie. On apprécie le timbre de sa voix, et Carlos Gardel parvient très vite à se faire une réputation dans les bars populaires de la capitale Argentine.

En 1911, à 21 ans, il fait connaissance de José Razzano, surnommé "El Oriental" (L'Oriental) en raison de son origine uruguayenne, et avec lequel il va former un duo chantant des chansons créoles.
C'est à cette époque que Carlos va changer son nom par celui qui le rendra célèbre dans le monde entier : Gardel.

En 1912, il enregistre 15 chansons sous le label de la Columbia, sur lesquelles il s'accompagne lui-même à la guitare. La première de ces chansons s'intitule "El tirador plateado". Mais son répertoire se compose encore de chansons créoles.
C'est en 1917 qu'il est reconnu comme véritable chanteur de Tango en interprétant la chanson "Mi noche triste" étant donné que jusqu'à lors, le tango était surtout musical et sans paroles.838 cumparsita
La même année Carlos Gardel commence véritablement sa carrière discographique.

Dans les années 20, Carlos Gardel va amener le tango en Europe, en se rendant célèbre en France et en Espagne.

Le public de Buenos Aires l'a adoré. Il ne lui reste plus qu'à charmer l'Europe. Il fait un triomphe à Madrid puis à Barcelone, où sur les planches du théâtre Goya et du Grand Théâtre des Ramblas il est couronné comme le roi du tango. Le succès se confirme ensuite à Paris, ville plus exigeante, mais Carlos Gardel va conquérir sans problème le public parisien.

Sa voix pleine de magie triomphera plus tard à New York.

A son retour en Argentine en 1926 il se consacre presque exclusivement à la chanson.

En raison de sa notoriété, la Paramount l'engage pour tourner 4 films.

Entre 1934 et 1935 il part à la conquête du marché nord américain et enregistre 2 disques aux Etats Unis. Il chante à la radio et joue dans des films qui auront beaucoup de succès et lui permettront d'étendre sa renommée sur tout le continent américain en tant que chanteur.


A New York où il tourne le film "El día que me quieras", il fait connaissance d'un jeune argentin de 13 ans qui habite New York et qui joue du Bandonéon : Astor Piazzolla.

Il se lie d'amitié avec ce gamin qui "joue du bandonéon comme un espagnol". Astor Piazzolla lui sert aussi d'interprète. La star l'emmène un peu partout et même aux studios de la Paramount où il lui confie le rôle de Canillita (petit vendeur de journaux) dans le film qu'il est en train de tourner. A la fin du tournage, Carlos Gardel organise une fête avec les Argentins et Urugayens vivant à New-york, et à la fin de la soirée il demande à Astor Piazzolla de l'accompagner au bandonéon pour chanter "Arrabal Amargo". Les invités présents sont sous le charme et applaudissent à tout rompre le duo.

Carlos Gardel part ensuite à Hollywood. Il sollicite la venue de Astor Piazzolla, mais celui-ci étant mineur, il n'obtient pas l'autorisation pour entreprendre le voyage. Les destins des deux grandes figures du Tango vont donc se séparer, mais cette rencontre influencera de manière décisive la carrière du jeune Astor.

Il fait ensuite une tournée en Amérique centrale et en Amérique du Sud en 1935, passant par Puerto Rico, Aruba, Curaçao, le Venezuela et la Colombie où le destin va mettre fin de façon tragique à sa vie.
Le lundi 24 juin 1935, l'avion dans lequel il voyage s'écrase près de Medellin en Colombie, et Carlos Gardel meurt au sommet de sa gloire. Il est enterré dans le Cimetière de la Chacarita à Buenos Aires. Sa tombe est visitée par des admirateurs venant des quatre coins du monde.

Piazzola Gardel Pelicula para internetLa qualité de sa voix et sa mort prématurée vont être les éléments déterminants qui feront de lui un mythe populaire. Tous ceux qui parlent du tango ou entendent parler de cette musique vont l'associer immédiatement à son nom. Carlos Gardel incarne désormais et de façon indiscutable le tango.

Sa voix a su charmer tous les publics, bien au-delà des barrières linguistiques. Son charme et sa prestance ont fasciné les femmes. Son attitude fraternelle a attiré les hommes du monde entier qui ont pris du plaisir à écouter sa voix unique et éternelle gravée sur les sillons des disques de vinyle.

Carlos Gardel restera à jamais dans le coeur des argentins le plus grand mythe de Buenos Aires.

Ce même 24 juin, mais en 1939, naissait Brigitte Fontaine qui parcourt toujours, elle, d'autres chemins musicaux.
mais c'est une autre histoire !

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.