Le Conseil départemental de l’Hérault gère deux théâtres, l’un à Montpellier, l’autre à Béziers. Le premier est baptisé Jean-Claude Carrière, le second Michel Galabru. D’un côté le scénariste de Buñuel, de l’autre le gendarme de Saint Tropez.
Le choix de ces noms doit certainement être une adresse aux publics appelés à les fréquenter ; à moins qu’il ne s’agisse, pour le Biterrois, du souhait des cantonniers locaux de défendre avec persévérance la culture populaire face à l’élitisme qui prévalait dans le maudit théâtre de toile et de bois nommé SortieOuest qu’ils ont détruit à ce titre.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.