Ce jeudi 14 avril, vers 21h30, une grosse quinzaine de militants d’extrême droite ont attaqué le local auto-géré du Barricade, en jetant des projectiles et des fumigènes dans l’enceinte du bâtiment. La devanture a été détruite mais aucun blessé n’est à déplorer.

C’est la deuxième fois que le Barricade se fait attaquer par des nazillons depuis sa réouverture Rue Bonnie.

(Source Le Poing)