Les pays musulmans, en bons termes avec la Chine, n’ont pas réagi à la publication du rapport accablant de l’organe de l’ONU chargé des droits de l’homme.

La Chine pourrait avoir commis des « crimes contre l’humanité » dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang contre les Ouïghours et d’autres minorités musulmanes, selon un rapport très attendu de l’ONU publié mercredi en toute fin de soirée.

Ces allégations explosives sont balayées d’un revers de main par la Chine et accueillies par le silence des pays à majorité musulmane au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et ailleurs, qui développent pour beaucoup des liens forts avec Beijing.

(Source Middle East Eye)