La municipalité vient de commencer une campagne de mise en conformité des enseignes publicitaires des commerces biterrois avec le règlement local de publicité (RLP). Par le plus pur des hasards cette campagne municipale démarre par la très cosmopolite avenue Gambetta. Trente commerçants ont reçu une mise en demeure de la municipalité. Ils ont un délai de 4 mois pour mettre leur boutique aux normes. Passé ce délai des P.V. assortis d’une astreinte financière de 213 euros par jour pourront être établis.
Question bête, c’est pas le premier magistrat de cette ville qui dit qu’il y a trop de kebabs et de boucheries halal ?

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.