L’écologie pour Trumpinette et Trumpinou c’est de l’hébreu, une langue totalement étrangère. Leur méconnaissance sur le sujet est totale ! Ils pensent même que pour être candidat à Europe Écologie Les Verts il faut s’appeler Antoine comme Thierry Antoine à Béziers ou Antoine Meurice à Toulouse.

Pour eux Thierry Antoine, ex-candidat aux municipales à Béziers, s’intéresse à des trucs complètement loufoques comme les arbres qu’ils éradiquent eux consciencieusement et méthodiquement. De son côté Antoine Meurice, tête de liste aux régionales, s’intéresse à des trucs dépassés comme la démocratie et le municipalisme qu’ils vilipendent eux à chacune de leurs interventions. C’est un univers cosmique qui sépare les préoccupations de nos duettistes des préoccupations écologistes.

Trumpinou est un vert contrarié. Il revendique d’être végan, il ne mange pas de viande pour ne pas tuer les animaux mais il est pour la corrida. C’est un peu comme si Emmanuel Macron devenait un gilet jaune ou un black block. Classifié au niveau politique on pourrait dire que Trumpinou est un vert-de-gris, tendance kaki. Ses liens avec les écologistes de la maison mère E.E.L.V. sont martiaux. En tant que nationaliste les verts qu’il aime c’est Saint Étienne, en plus leur sponsor c’était Manufrance. Accessoirement Trumpinou supporte les verts allemands qui veulent gouverner avec la droite dans leur pays. Il les trouve réalistes.

Trumpinette est une écologique mystique. Elle pense que son Dieu est le père de l’écologie. D’ailleurs il était barbu ce qui est une preuve irréfutable. Il aurait créé un truc genre parc d’attraction pour quelques V.I.P. Il l’appelait le paradis mais là aussi deux clandestins Adam et Eve ont tout foutu en l’air. C’est pour ça que l’écologie de Trumpinette c’est l’écologie du sabre et du goupillon. A l’origine tout est nickel, tout est en place, ordonné et on ne touche surtout à rien. Dans son éden paradisiaque les militaires et les gendarmes maintiennent l’ordre et la sécurité pour le bonheur des résidents qui disent : « oui chef, bien chef ».Eden écoloEden écolo

En matière d’écologie tout ça -vous le devinez- n’est pas très logique. Au fond ce qui gêne Trumpinette et Trumpinou c’est le caractère universel et planétaire de l’écologie, comme les droits de l’homme. Pour eux la planète est partagée en nations souveraines. Dans cette logique les états nations autonomes et indépendants font ce qu’ils veulent chez eux dans leur coin, sans rendre de compte à personne. Ils ne vont pas se laisser emmerder par des Antoine qui devraient d’ailleurs aller se faire couper les cheveux !

Thierry Antoine sauvera-t-il les arbres de Béziers du génocide ? Antoine Meurice va-t-il transformer l’Occitanie en archipel citoyen ? Trumpinette va-t-elle rétablir une écologie primitive tendance paradis terrestre pour V.I.P. ? Trumpinou va-t-il ressusciter tous les taureaux morts aux arènes de Béziers ? La préférence nationale, locale, raciale de l’extrême droite peut-elle sauver la planète de la destruction ?

Vous le saurez dans les prochains épisodes de notre web série : l’union des droites, en exclusivité sur notre site tous les lundis.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.