Mardi 15 décembre 2020, sur l'antenne de France-Inter, Louis Aliot, maire RN de Perpignan, critique sévèrement Robert Ménard, son homologue biterrois : "Nous n'avons pas le même caractère, pas la même psychologie. […] Et c'est vrai que je n'ai pas moi un goût pour la provocation permanente. La situation sociale, économique est très délicate, très difficile.

Et c'est plus un équilibre à trouver, que de créer tout d'un coup une fracture supplémentaire qui n'apporterait rien.""On a de gros sujets d'abandon dans les quartiers où il faut remettre de la sécurité pour tout le monde. Ces sujets, ce n'est pas à grands coups de menton médiatiques qu'on les traite."

Création de fractures, coups de menton médiatiques…le maire de Perpignan ne saurait mieux flinguer le maire de Béziers ! Il y a comme du rififi au sein de l'extrême-droite biterro-perpignanaise.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.