Le bilan de la gestion de la ville par Robert Ménard, exposé dans le numéro du 15 juillet du Journal de Béziers (le torchon propagandiste payé par le contribuable biterrois), donne lieu à une véritable apologie du locataire de l'hôtel de ville.

EVAB n 1 infox endettement JC image 1

En particulier, la dette de la ville aurait diminué :

Est-ce bien sûr ?

Depuis 2013, l'encours de la dette (le total des sommes restant dues aux organismes prêteurs) évolue de la manière suivante :

EVAB n 1 infox endettement JC image 2                   EVAB n 1 infox endettement JC image 3

 

NB : l'encours de la dette 2019 est une estimation, après la décision modificative n° 3 adoptée par le conseil municipal le 23 septembre 2019

En 2013, la dernière année pleine du mandat Raymond Couderc, l'encours de la dette s'élevait à 110,778 millions d'euros ; en 2019 (le dernier exercice plein de la gestion Robert Ménard), l'encours se situe à hauteur de 110,475 millions d'euros).

La dette a donc retrouvé son niveau de 2013, avec une diminution de seulement 303 000 euros, soit – 0.0027 % !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.
Plus d'informations Ok