(infox : traduction de fake news que préconise la Commission d'enrichissement de la langue française)

Le Journal de Béziers, outil à la gloire de la politique du maire de Béziers, révèle que Robert Ménard est un champion de la propagande, plus que de la communication.

Rappelons que l'article L. 163-2 du code électoral permet désormais de condamner les allégations mensongères qui seraient de nature à tromper l'électeur :
"[…] lorsque des allégations ou imputations inexactes ou trompeuses d'un fait de nature à altérer la sincérité du scrutin à venir sont diffusées de manière délibérée, artificielle ou automatisée et massive par le biais d'un service de communication au public en ligne, le juge des référés peut, à la demande du ministère public, de tout candidat, de tout parti ou groupement politique ou de toute personne ayant intérêt à agir, […] prescrire […] toutes mesures proportionnées et nécessaires pour faire cesser cette diffusion".

En vie à Béziers place donc la propagande ménardienne sous haute surveillance et dénonce (et dénoncera) toute "infox" quel que soit le support qui la véhicule.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.
Plus d'informations Ok