Le maire de Béziers, qui affiche régulièrement son mépris pour la fonction publique, exhibe la baisse du nombre de fonctionnaires travaillant à la mairie comme un trophée de chasse.

Cent-cinquante emplois auraient été supprimés depuis l'accession à l'hôtel de ville du maire d'extrême-droite Robert Ménard :

EVAB n 1 infox charges de personnel JC image 1

Ainsi, les charges de personnel auraient été réduites et leur poids serait moindre pour les finances locales et le contribuable biterrois.

Il s'agit, là-encore, d'une infox.

En effet, en 2018 (dernier exercice clos connu), les dépenses de personnel se sont situées à un niveau supérieur à celui de 2013 (dernière année pleine du mandat Raymond Couderc) :

EVAB n 1 infox charges de personnel JC image 2

                      EVAB n 1 infox charges de personnel JC image 3

De surcroît, les prévisions de dépenses de personnel pour l'exercice 2019, telles qu'elles apparaissent dans la décision modificative n° 3 adoptée par le conseil municipal le 23 septembre 2019, s'élèvent à 63 660 890 euros…

Rappelons au maire de Béziers que les charges de personnel, en 2018, pèsent 62.72 % du total des dépenses de fonctionnement alors que la moyenne nationale se situe seulement à 58.90 %.

Béziers, une ville "bien gérée" ?

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.
Plus d'informations Ok