Chère amie, cher ami,

C’est d’abord un soulagement qu’a apporté le vote des citoyennes et des citoyens à l’occasion du second tour des élections législatives, fermant la porte à toute perspective de majorité absolue ou relative de l’extrême-droite au sein de la nouvelle Assemblée nationale. La mobilisation des forces démocratiques et progressistes pour affirmer que non, l’extrême-droite ne peut être considérée comme une force politique comme les autres, les multiples initiatives portées par la société civile appelant à éviter le pire ont contribué à cette issue qui pouvait apparaître comme inespérée au soir du premier tour.

Le résultat final des élections dessine ainsi une Assemblée recomposée : ceci doit maintenant matérialiser un espoir, celui de la mise en œuvre de politiques fondées sur l’égalité et la solidarité, dans un débat public où le rejet de l’Autre et la stigmatisation de l’étranger ne constitueront plus le centre de gravité de toutes les discussions et choix politiques.

Mais il demeure certain que c’est un profond travail de transformation de la société qui doit à présent intervenir. Parce que l’extrême-droite demeure à un niveau historique, sur fond de libération toujours plus inquiétante des paroles, des actes racistes et xénophobes. Parce que sans action structurelle sur les leviers faisant prospérer l’extrême-droite, les mêmes causes produiront à l’avenir les mêmes effets.

La Cimade, aux côtés de nombre de ses partenaires, continuera ainsi à se mobiliser pour  des mesures fortes, pour la justice sociale et le renforcement des services publics ; pour le respect des libertés associatives, impliquant la remise en cause du contrat d’engagement républicain ;  pour une transformation en profondeur des politiques migratoires, passant par l’abrogation de la loi asile et immigration de janvier 2024, la régularisation de toutes les personnes sans-papiers, la garantie du respect des droits fondamentaux de toutes les personnes étrangères.

Plus que jamais, La Cimade se tiendra aux côtés des personnes migrantes pour leur accompagnement et la défense indéfectible de leurs droits. Et poursuivra également le déploiement de ses actions de sensibilisation, de déconstruction des préjugés, pour contribuer dans la société à un profond changement de regard sur les migrations et les personnes étrangères, tellement indispensable aujourd’hui.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.