Déclaration de l'intersyndicale Biterroise
Deux adhérents de Solidaires Etudiant-e-es et précaires qui n'ont
commis aucune violence, ont été interpellé-es lors de la
manifestation du 23 avril pour nos libertés et nos droits contre les
idées d'extrême droite.
• Nous dénonçons l'intervention violente et irresponsable de la
police au milieu du cortège syndical qui aurait pu, sans le
sang-froid des manifestants, entraîner de graves incidents.
• Plus généralement, nous dénonçons la criminalisation des
actions et prises de positions des militants syndicaux.
• Nous demandons la levée des poursuites en cours.

Nous organisons un rassemblement silencieux de soutien devant le tribunal de Béziers lors de l'audience du 16 mai 2024

Union Locale : Sud Solidaires / CGT / CFDT / FSU

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.