Les aventures du baron noir : épisode 30

Par Didier

Chers amis antiracistes et antifascistes, chers amoureux des arbres et des forêts primaires, secondaires et tertiaires. . .

Bonjour !

Le scoop de cet été c’est que les fachos ne sont que des copieurs. Et oui, même les plus grands fachos mondiaux ne font que du copié-collé.
Il suffit que Trump tweete maladivement jour et nuit pour que le baron noir l’imite.
Il suffit que Salvini saborde sa coalition électorale pour B. Johnson l’imite.

Il suffit que Bolsonaro déforeste et brûle la forêt Amazonienne pour que Poutine l’imite en Sibérie.
Chez les fachos Bolsonaro cet été c’était le top ! Tour à tour incendiaire, machiste, mythomane et grossier il a quasiment fait un sans-faute. Il faut dire que ses parents l’ont appelé Haïr ça doit aider.
Côté baron noir pas de traumatisme infantile apparent. Rien ne le prédisposait à brûler et déforester et pourtant il le fait.
Pourquoi ?
Parce que comme tous les fachos le baron noir est un copieur :
• Trump tweete, il tweete,
• Salvini chasse les migrants, il chasse les migrants,
• Johnson s’engueule avec tout le monde, il s’engueule avec tout le monde,
• Bolsonaro brûle et déforeste, il brûle et déforeste,
Pour ceux et celles qui étaient en vacances à Béziers cet été :
• Un feu a failli brûler le centre-ville en partant de la Plantade !
• Les platanes du boulevard d’Angleterre ont été éradiqués,
• Les marronniers de la place du marché au bois ont été abattus,
• Les pins de l’avenue des Olympiades ont été débités,
Ce n’est pas encore l’Amazonie mais ça y ressemble ! Pour être tout à fait juste avec le baron noir, il y a un truc qu’il fait mais qu’aucun facho n’a osé copier.
C’est supprimer les bancs publics !

Pour l’extermination des bancs publics :
• Sur la place Jean Jaurès,
• Sur le bas des allées Paul Riquet,
• Sur la place du marché au bois. . .
Le baron noir est novateur, pour le moment inégalable !
Mais comme il justifie bêtement ses actes: "je ne veux pas de concentration de populations qui fait que d’autres populations ne viennent pas", il devrait logiquement être copié par ses petits camarades.
Chers amoureux des arbres et des forêts primaires, secondaires et tertiaires, souhaitons qu’après mars 2020 l’hymne municipal devienne "auprès de mon arbre" de Brassens et que l’hymne actuel << Allumer le feu>> de Johnny soit remisé au placard.
En attendant le mois de mars on peut se motiver en chantant "auprès de mon arbre" sous les fenêtres de l’hôtel de ville !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.
Plus d'informations Ok