Lors de la séance du conseil municipal du 23 novembre 2020, le maire de Béziers déclare fièrement que le rapport d'orientations budgétaires pour l'exercice 2021 précise que : "Pour la 7ème année consécutive, depuis la baisse de 4% en 2014, la ville n'augmentera pas les taux d'imposition [en 2021]".Certes, les taux restent inchangés, mais la revalorisation forfaitaire des bases d'imposition entraîne une hausse des cotisations d'impôts acquittées par les contribuables biterrois.

Par exemple, pour une habitation de 150 m2 et pour la seule part communale, un Biterrois a vu sa cotisation de taxe foncière augmenter de 8.18 x % en 7 ans !

EVAB dans une ville paupérisée une pression fiscale accrue JC 2020.11.25 image 1

NB : la cotisation 2021 est calculée suivant l'hypothèse adoptée par la ville d'une revalorisation de 1% des bases d'imposition.

EVAB dans une ville paupérisée une pression fiscale accrue JC 2020.11.25 image 2

Pour ne pas accroître une pression fiscale, déjà élevée, exercée sur les ménages, il aurait suffi de réduire les taux d'imposition à hauteur du coefficient de revalorisation des bases.

L'augmentation des charges de fonctionnement étant limitées à 1.2 % selon le rapport, et l'évolution des recettes de fonctionnement étant estimées à + 2.4 %, une baisse des taux n'aurait pas affecté l'équilibre de la section de fonctionnement.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.