La grande roue ne tourne plus ; elle n'a d'ailleurs pratiquement jamais fonctionné et constitue une réelle pollution visuelle tout en barrant la perspective vers le plateau des poètes. Le conseil municipal, lors de sa séance du 14 décembre 2020, a adopté le catalogue des tarifs 2021 qui fait apparaître une redevance d'un montant de 400 euros par mois due pour un "manège à l'année, allées Paul Riquet".

Il s'agit évidemment de la grande roue, cette "attraction" qui reste immobile depuis son installation…

Cela soulève au moins deux questions :
1 / cette grande roue, bien inutile, continuera-t-elle encore longtemps à défigurer le paysage des allées ?
2 / les titres de recettes sont-ils régulièrement émis afin que la ville récupère les sommes dues par l'exploitant de la roue en contrepartie de l'occupation du domaine public communal ?

Nous ne doutons pas que le maire de Béziers émet régulièrement les titres de recettes et que l'exploitant paie le loyer dû à la commune…la loi ni l'approche de Noël n'autorisent en effet que des cadeaux soient octroyés à une telle entreprise.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.