" Certains propriétaires du centre ville, véritables marchands de sommeil, spéculent sur la santé, sur la vie de familles, d'enfants qui ont, qui doivent avoir, comme les nôtres, le droit de rêver, de jouer, en un mot de vivre."


Robert Ménard
le petit Biterrois, 1980

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.
Plus d'informations Ok