Par Didier

Le premier tour des élections présidentielles 2017 dans l'Hérault et dans l'ex Languedoc Roussillon est marqué par une bipolarisation des votes entre le Front National et la France Insoumise.

Dans tous les départements de la façade méditerranéenne de l'ex Languedoc Roussillon, M. Le Pen et JL. Mélenchon sont en tête, E. Macron est seulement en troisième position :


- Pyrénées-Orientales : M. Le Pen 30,02 %, JL. Mélenchon 21,12 %, E. Macron 18,48 %.
- Aude : M. Le Pen 28,26 %, JL. Mélenchon 21,52 %, E. Macron 20,06 %.
- Hérault : M. Le Pen 25,74 %, JL. Mélenchon 22, 98 %, E. Macron 20, 50 %.
- Gard : M. Le Pen 29,30 %, JL. Mélenchon 21,61 %, E. Macron 18,78 %.


Dans plusieurs grandes villes de l'ex région JL. Mélenchon est en tête :


- Montpellier avec 31, 46 %, devant E. Macron 24,69 % et M. Le Pen 13,72 %.
- Nîmes avec 23,99 %, devant M. Le Pen 21,56 % et E. Macron 21,31 %.
- Ales avec 26,43 %, devant M. Le Pen 24,75 % et E. Macron 19,77 %.


Dans d'autres villes moyennes de l'Hérault il en est de même :


- Pézenas 24,08 %, devant M. Le Pen 23,69 % et E. Macron 19,03 %.
- Lodève 29,25 %, devant M. Le Pen 25,76 % et E. Macron 17,16 %.
- Grabels 26,7 %, devant E. Macron 24,57 % et François Fillon 18,61 %.
- Bédarieux 32,83 %, devant M. Le Pen 25,30 % et E. Macron 16,29 %
- Ganges 29,60 %, devant M. Le Pen 24,66 % et E. Macron 15,87 %.
- Gignac 29, 57 %, devant M. Le Pen 27,47 % et E. Macron 18,08 %.
- St Mathieu de Tréviers 26,47 %, devant E. Macron 25,10 % et M. Le Pen 19,11 %.
- St Pons de Thomières 25,79 %, devant M. Le Pen 22,73 % et E. Macron 15,71 %


Dans l'Hérault et plus largement dans l'ex Languedoc Roussillon les autres grandes lignes de forces de ce scrutin sont :


- L'écroulement du Parti Socialiste qui passe de 26, 3 % en 2012 sur l'ex région à moins de 6 % en 2017.
- La forte baisse du parti Les Républicains qui passe de 24,7 % en 2012 sur l'ex région à moins de 20 % en 2017.
- La troisième place du vainqueur national E. Macron dans l'ex région à moins de 20 %.
- La première place quasi systématique du Front National dans les villes et villages de l'ex Languedoc Roussillon qui en fait une immense tâche brune.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.
Plus d'informations Ok