Par Khan Did,

Quand on descend le boulevard d'Angleterre, à gauche, juste après le groupe scolaire catholique, on a le temps, vus les ralentissements de midi et 17 heures, de voir éventrer par un promoteur de résidences seniors « haut de gamme » la belle chapelle du couvent des Clarisses.

Le luxe revient à Béziers, au prix de la perte du patrimoine architectural. Il faut choisir...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.
Plus d'informations Ok