C'est la folie côté vaccination ! « Messieurs les Anglais, tirez les premiers ! » : cette célèbre phrase, associée à la bataille de Fontenoy en 1745, est toujours d'actualité puisque c'est l'Angleterre qui a dégainé la première le vaccin anti-covid-19 de Pfizer, les États-Unis évidemment suivent et les autres pays vont leur emboîter le pas. Ce sera donc bientôt notre tour.

Cette histoire de vaccin est un sujet délicat. On y trouve les "pour" et les "contre", voire les très "pour" et les très "contre", mais aussi les dubitatifs, les prudents, les sceptiques, les attentistes. Toutes ces opinions sont audibles, car elles font appel à la peur naturelle de la maladie et de la mort.

Des décès surviennent chez des personnes très âgées, des grands obèses ou des personnes souffrant d’un diabète sévère, d’hypertension artérielle grave, de maladies cardiorespiratoires ou rénales déjà invalidantes. Pourtant, environ 1 Français sur 2 ne souhaite pas se faire vacciner .... J'en fais partie ! C'est ma responsabilité, c'est ma décision, c'est mon choix ! Mais il faut bien que j'explique pourquoi !
D'abord, je dois préciser que je ne suis pas un anti-vaccin militant. Peut-être que certains vaccins peuvent être utiles dans certaines parties du monde et/ou pour certaines maladies graves. Ceci précisé, je n'aime pas être infantilisé, je préfère m'informer au mieux et décider par moi-même quand il s 'agit de ma santé et surtout de ne pas devenir un cobaye qui prendrait le risque de se transformer, comme les tomates ou le maïs transgéniques, en OGM. Car les premiers « vaccins » qu’on nous propose ne sont pas des vaccins, mais des produits de thérapie génique ! Et les personnes qui font la promotion de ces thérapies géniques, faussement appelées « vaccins », sont des apprentis sorciers. Et je n'ai pas envie de participer à ce jeu dangereux ....
Cette vaccination de masse me semble inutile car les risques de la vaccination peuvent être plus importants que les bénéfices. Alors à qui profite (et c 'est bien le mot) le crime ?
Le sujet vaccinal est désormais l’élément central et quasiment unique de la politique de santé de l’État. Toutes les mesures sont faites pour entretenir la peur, nous confiner sagement masqués, et pour que les Français réclament un vaccin libérateur de leur peur à leur gouvernement salvateur. Certains vaccins, comme celui d’Astrazeneca, sont des vaccins OGMs dont les effets à long terme sont inconnus. Les vaccins réputés les plus sûrs (vaccins à ARN messager de Pfizer et Moderna) sont d’un nouveau type, qui n’a jusqu’à présent pas été utilisé pour les êtres humains. Principe de précaution ou rentabilité maximale ?
Une aubaine pour tous les labos pharmaceutiques qui se sont jetés comme des morts de faim sur cette manne publique. On peut être confiant ou méfiant dans la technologie, sans pour autant être aveugle sur les véritables raisons de la folie vaccinale qui s'est emparé du monde. Le Professeur Eric Caumes, lui-même, chef du service d'infectiologie à l'hôpital Pitié-Salpêtrière à Paris, pourtant très opposé aux “antivaccins”, a estimé que l'on manquait de recul sur les vaccins à ARN et que c'était pure folie que de les diffuser massivement.
Imaginez en plus si l’immunité ne dure que quelques mois, et que le vaccin doive donc être réitéré très fréquemment. La Covid-19 n’est pas la rage. Elle est dangereuse pour les personnes très âgées et très malades, mais les enfants, les adolescents, les jeunes et les adultes en bonne santé, semblent la plupart du temps ne manifester que des symptômes bénins, voire aucun symptôme. Je ne sais pas mieux que les autres ce que vont donner ces vaccins contre la Covid-19. Qui le sait d'ailleurs ?
Je persiste et je signe, je ne me vaccinerai pas ! Car pour moi les règles de sécurité de base ont été bafouées, les fabricants de vaccins eux-mêmes estiment ne pas être prêts et les protocoles ont été précipités, les études bâclées.
Enfin je me sens manipulé et instrumentalisé par les lobbies pharmaceutiques. Je veux être libre de gérer ma santé comme je l'entends et je reste persuadé que mon alimentation et mon hygiène de vie restent le meilleur rempart immunitaire contre toutes ces maladies virales !
J'ai le droit (le devoir ?) de réfléchir, de douter et de poser des questions, au sujet des vaccins, de tous les vaccins, y compris ceux contre la Covid-19, sans être traité de dangereux irresponsable.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.