Edito

Edito n°12


N28 edito Avril16netQuel fossé de position entre les années Trente et ce premier tiers du XXIème siècle pour les femmes dans le Monde. Et qu’on ne s’y trompe pas, les archaïsmes religieux et du patriarcat ne sont pas l’apanage des seules sociétés en proie aux conservatismes islamiques, loin s’en faut… Que l’on pense à toutes les attaques frontales qu’elles subissent dans leur image, leurs droits et leurs places dans l’espace public ailleurs.


Les sociétés occidentales post-modernes aggravent les situations des femmes par un conservatisme libéral. L’ordo libéralisme économique attaque le droit des salariés dont on sait que les premières victimes sont les immigrés et les femmes. Elles sont attaquées dans leurs statuts et dans leurs droits. Que penser des prises de position des candidats à l’investiture républicaine aux Etats-Unis, dignes des archaïsmes les plus rétrogrades, que penser des mesures, mêmes symboliques prises par les présidents les Républicains des conseils régionaux en France, que penser des positions de la Hongrie, de la Pologne ?

Lire la suite...