Les problèmes d’embauche tiennent beaucoup moins à une question de compétences et de manque de motivation des demandeurs d’emploi qu’à la capacité des entreprises à proposer des conditions de travail attractives, confirment plusieurs études réalisées aux Etats-Unis et en France.

C’est la pé-nu-rie. Pas seulement de bois, de puces électroniques ou de vélos. Mais aussi de main-d’œuvre. Depuis plus de six mois, la complainte des employeurs monte en gamme. Impossible de trouver un serveur. Les aides à domicile désertent le marché du travail. Les saisonniers préfèrent rester en vacances…

(Source Alternatives économiques)