Culture

Le 3 juillet 1940, voilà 82 ans,  la Royal Navy attaque la flotte française amarrée dans la rade nord-africaine de Mers el-Kébir, près d'Oran.La brutalité de l'attaque (1297 morts chez les marins français) réveille en France une anglophobie latente. C'est une aubaine pour les partisans d'une cohabitation avec l'occupant allemand.

Le 30 juin 1643, voilà exactement 379 ans, Jean-Baptiste Poquelin fonde à 21 ans L'Illustre-Théâtre avec ses amis comédiens. Lui-même prend bientôt la tête de la troupe et adopte en août 1644 le pseudonyme de Molière (nom d'un romancier naguère à la mode).

Le 23 juin 1848, voilà exactement 174 ans, au point du jour, une foule s'ébranle sur la place de la Bastille, au pied de la colonne de Juillet. Elle commence à dresser des barricades. Il va s'ensuivre trois jours de violents combats avec la troupe.

Robert Ménard supprime les bancs publics de la ville.

Or, ces bancs publics sont un lieu de réflexion, d'observation des immeubles, de la rue, des passantes et des passants, un creuset pour les échanges entre personnes qui ne se connaissent souvent pas.

Le banc public est le symbole de la vie et de l'hospitalité : c'est de cela que Ménard entend priver les Biterrois.

Le 16 juin 1816, les poètes Lord Byron et Percy Shelley devisent avec leurs compagnes respectives, Claire Clairmont et Mary Godwin, dans une grande villa des bords du lac Léman, en Suisse.

En raison d'un été exceptionnellement pourri, cela fait plusieurs jours qu'ils ne peuvent sortir... Pour passer le temps, les jeunes gens entament un concours d'histoires macabres sur une suggestion de Lord Byron.

Ce livre préfacé — et traduit de l’anglais (Inde) — par Michel Bernard* a fait l’objet d’un entretien de 3 pages avec l’auteur dans le n° de mai 2022 de S!lence. (n° 510). Voici les sujets qu’il traite :

Courbe de la richesse monétaire et courbe des ressources,
Pic pétrolier,
Le monde incertain des énergies renouvelables,
Dénis et fausses solutions,
Décroissance et transition.

Le 9 juin 1870, voilà exactement 152 ans, Charles Dickens, considéré comme le plus grand romancier de l'époque victorienne s'éteint, à 58 ans.

L’autrice, anthropologue, aidée d’une étudiante-traductrice renommée Snow, prend pour exemple un petit village nord-vietnamien, Minh Kai, où elle passé 6 mois. Celui-ci reçoit des déchets plastiques du monde entier. Écrit à la première personne, entre essai, récit et reportage, ce « carnet parallèle » décrit par le menu l’industrie encore floue et méconnue des déchets. 

Le 2 juin 1740, voilà exactement 282 ans, le marquis Donatien Alphonse François de Sade voit le jour à l'hôtel parisien de la famille de Condé, à Paris. En parlant de Sade, on pense aussitôt à Casanova ou à Don Juan qui furent aussi de grands libertins !

Le 26 mai 1755, voilà exactement 267 ans,  le contrebandier Louis Mandrin est roué vif à Valence dans le Dauphiné. Il a 30 ans ! Mandrin, un disciple sûrement de Robin des Bois.

En collaboration avec la revue S!lence, nouvelle chronique livre de Monique Douillet : Un monde à construire, BTP pour nous c'est bois, terre, paille

d'Emmanuelle Philippo- Poussol et Michel Philippo

Le 19 mai 1925, voilà exactement 97 ans, Malcolm Little dit Malcolm X voit le jour à Omaha aux États-Unis. Métis afro-américain, fils d'un prêcheur baptiste, il va devenir une des figures les plus puissantes et le leader charismatique du mouvement nationaliste noir.

Dans le cadre de notre collaboration avec la revue S!lence, qui porte depuis 1982 un projet de transformation de la société décroissant et écologique. Vous lirez ci-dessous la cinquième chronique de Monique Douillet, ambassadrice de la revue dans le biterrois.

Le 12 mai 1949, voilà exactement 73 ans, prend fin le blocus de Berlin qui avait débuté onze mois plus tôt à l’issue d’une longue dégradation des relations entre les quatre pays occupants de l’Allemagne. C’est l'une des toutes premières crises d’une nouvelle période qui s’ouvre dans les relations internationales, la guerre froide.

Dans le cadre de notre collaboration avec la revue S!lence, qui porte depuis 1982 un projet de transformation de la société décroissant et écologique. Vous lirez ci-dessous la quatrième chronique de Monique Douillet, ambassadrice de la revue dans le biterrois.

Le 5 mai 1981, voilà exactement 41 ans, Bobby Sands, militant nationaliste irlandais, meurt  à 27 ans au terme d’une grève de la faim de soixante six jours.

Le 28 avril 1912, voilà exactement 110 ans, Jules Bonnot trouve la mort lors de l'assaut  par la police de la villa de Choisy le Roi où il a trouvé refuge.

Nous entamons une collaboration avec la revue S!lence, qui porte depuis 1982 un projet de transformation de la société décroissant et écologique. Monique Douillet, ambassadrice de la revue sur le biterrois, publiera dans Envie à Béziers certaines de ses chroniques livres, parues dans S!lence. Voici la troisième à l'occasion de l'élection présidentielle.

Sur les écrans

Ryusuke Hamagouchi, réalisateur de "Asako I et II", "drive my car" présente son dernier film, "les contes du hasard".

 Les contes du hasard sont composés de trois histoires autour du thème de la rencontre, de la vengeance, l'attirance, les retrouvailles…Le titre et les contenus de ce film font penser à Rohmer (contes des quatre saisons) et Hong Sang Soo (hôtel by the river et introduction que nous avons récemment évoqués sur cette antenne).

 De Pierre Eugène (les Cahiers du cinéma) : "Chacune des trois histoires observe un langage chargé au plus haut niveau d’intensité : appel à l’acte (le souvenir encore vivace d’une relation amoureuse), provocations de langage (la lecture déplacée d’un texte indécent dans un bureau de fac), adresses émotionnelles de plus en plus amples (la reconnaissance et le partage des émotions enfouies de l’adolescence)."

Dans les librairies

Deux ouvrages, autour de Rosa Luxemburg et du mouvement spartakiste,  dont il faut signaler la publication : Le dernier ouvrage de Georges Didi-Huberman : imaginer recommencer, publié aux Editions de Minuit

 L'ouvrage est concentré sur le moment politique, intellectuel et artistique lié au soulèvement spartakiste des années 1918 et 1919 en Allemagne.

A partir de Karl Liebknecht et Rosa Luxemburg, Didi-Huberman retrace la mise en chantier, notamment par Ernst Bloch et Walter Benjamin, d'une pensée moderne du temps et de l'histoire,

Sont également convoqués dans cet ouvrage : Hannah Arendt, Theodor Adorno, Franz Kafka, Bertold Brecht…

La dernière livraison de la revue Actuel Marx (PUF) est consacrée à Rosa Luxemburg.

 Rosa Luxemburg est une théoricienne et dirigeante marxiste qui a apporté des contributions décisives sur une lecture du Capital de Marx et sur les conditions d'une révolution socialiste.

 Elle meurt assassinée à Berlin le 15 janvier 1919 pendant la révolution allemande, lors de la répression de la révolte spartakiste.

 

Le 14 avril 1931, voilà exactement 91 ans, deux jours après des élections municipales qui ont donné la majorité à une coalition antimonarchiste, l'Espagne proclame l'abolition de la monarchie et l'avènement de la République, la deuxième de son histoire, la première n'ayant duré que 4 ans de 1873 à 1876.

Nous entamons une collaboration avec la revue S!lence, qui porte depuis 1982 un projet de transformation de la société décroissant et écologique. Monique Douillet, ambassadrice de la revue sur le biterrois, publiera dans Envie à Béziers certaines de ses chroniques livres, parues dans S!lence. Voici la deuxième à l'occasion de l'élection présidentielle.

Le 7 avril 1933, voilà exactement 89 ans, prend fin la prohibition aux États-Unis.  C'est le 18ème amendement de la constitution américaine qui l'avait instaurée en janvier 1919 soit 14 ans plus tôt. Il était interdit de fabriquer, de vendre et d'acheter toutes les boissons titrant plus de 0,5% d'alcool.

Nous entamons une collaboration avec la revue S!lence, qui porte depuis 1982 un projet de transformation de la société décroissant et écologique. Monique Douillet, ambassadrice de la revue sur le biterrois, publiera dans Envie à Béziers certaines de ses chroniques livres, parues dans S!lence. Voici la première chronique à l'occasion du 19 mars, date du cessez-le-feu en Algérie.

Le 31 mars 1596, voilà exactement 426 ans, René Descartes voit le jour à La Haye, en Touraine à La Haye exactement du même nom que la ville des Pays-Bas où paraîtra son livre le plus célèbre.... ça ne s'invente pas !

Le 3 mars 1996, voilà exactement 26 ans, Marguerite Duras, écrivaine, dramaturge, scénariste et réalisatrice nous quittait à l'âge de 81 ans. Plus peut-être que pour aucun autre écrivain, la biographie de Marguerite Duras est essentielle pour la lecture et la compréhension de ses textes.

Le 24 février 1895, voilà exactement 127 ans, des révolutionnaires cubains se rebellent les armes à la main contre Madrid et sa tutelle coloniale, à l'initiative de José Marti et des frères Antonio et José Maceo. Débute alors la seconde guerre d'indépendance cubaine  trois décennies après la première.

Jacques Rancière étudie à Paris.

 Élève du philosophe Louis Althusser à l’École normale supérieure, il adhère à l'Union des étudiants communistes.

 Il participe, en 1965, à l'ouvrage Lire le Capital avec Étienne Balibar, Roger Establet et Pierre Macherey.

 Très marqué par le mouvement de Mai 68, même s’il n’y prend pas de part directe, il prend ses distances avec le marxisme althussérien qu’il dénoncera en 1974 dans La leçon d’Althusser comme une philosophie de l’ordre universitaire et de l’ordre social.

 Auteur, entre autres, de :

  • La Nuit des prolétaires : Archives du rêve ouvrier, Paris, Fayard, coll. « Pluriel », 2012 (1re éd. 1981)
  • Le Maître ignorant : Cinq leçons sur l'émancipation intellectuelle, Paris, Fayard, coll. « 10/18 », 2004 (1re éd. 1987)
  • La Haine de la démocratie, Paris, La Fabrique, 2005

L'éditeur présente ainsi l'ouvrage :

Il y a trente ans les augures annonçaient le triomphe mondial de la démocratie et l’avènement d’un âge consensuel où la considération réaliste des problèmes objectifs engendrerait un monde apaisé. Si ces belles espérances ont été cruellement démenties, ce n’est pas seulement par l’agression de forces externes. C’est de l’intérieur que le consensus s’est révélé comme la violence d’un capitalisme absolutisé et comme une machine à fabriquer toujours plus d’inégalité, d’exclusion et de haine.

 Les interventions réunies dans cet ouvrage suivent les étapes de ce retournement, et la progression continue chez nous d’un racisme d’en-haut qui a su enrôler à son service les progressismes désenchantés.

 Mais elles s’attachent aussi à suivre la dynamique des mouvements qui n’ont cessé d’affirmer, contre la logique mortifère du consensus, la puissance des égaux assemblés et leur capacité d’inventer d’autres formes de monde.

 Jacques Rancière

les trente inglorieuses

La Fabrique

2022

15.00 euros

Jean-Luc Godard dit : "Je ne fais pas de cinéma politique, je fais politiquement du cinéma... ".

Le 17 février 1600, voilà exactement 422 ans, le philosophe Giordano Bruno est brûlé vif à Rome, après avoir passé huit ans dans les geôles de l'Inquisition. La condamnation du philosophe comme hérétique, sur ordre du pape Clément VIII, met un terme à une vie de pérégrinations, de disputes et de tourments.

Avec Josep, film primé aux César, le dessinateur de presse Aurel, signe son premier long métrage animé. On y suit le destin de Josep Bartoli, un artiste espagnol républicain qui fut parqué dans des camps français en 1939 alors qu’il fuyait le régime de Franco.

Le 10 février 1755, voilà exactement 367 ans, meurt à Paris Charles-Louis de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu. On peut le considérer comme le fondateur des sciences politiques modernes.

Philippe Corcuff est maître de conférences à l'Institut d'Etudes Politiques de Lyon.  Il vient de publier "La grande Confusion" ou "Comment l'extrême droite gagne la bataille des idées". Nous l'avons rencontré à l'occasion de son passage à Montpellier. Entretien exclusif pour En Vie à Béziers.

Le 27 Janvier 1756, voilà exactement  266 ans, Wolfgang Theophilus Mozart voit le jour dans la famille du maître de chapelle de l’archevêque de Salzbourg, une petite principauté allemande. L'enfant révèle très tôt des dons musicaux exceptionnels qui lui vaudront le qualificatif de «divin Mozart».

Selon les propos de Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'éducation nationale, Foucault, Deleuze et Derrida seraient des "virus"; pour combattre ces propos insupportables et menaçants pour la philosophie, je suggère trois antidotes : il s'agit d'invitations à la lecture de textes de ces trois philosophes qui ont largement influencé tous les étudiants en philosophie du début des années 70.

 

Blanquer : la haine de la pensée

 Le ministre de l'éducation nationale ne manque pas une occasion pour se faire remarquer et révéler, derrière un masque rigide de technocrate, une rare désinvolture : il qualifie aujourd'hui de "virus" trois immenses philosophes français !

 

Le 13 janvier 1898, voilà exactement 124 ans, Émile Zola publie une lettre ouverte au président de la République dans L'Aurore sous le titre «J'accuse». Elle va spectaculairement relancer le débat autour de la condamnation du capitaine Alfred Dreyfus.

 Le 6 Janvier 1999, voilà exactement 23 ans, le pianiste de jazz Michel Petrucciani, atteint de la maladie des os de verre, condamné à une vie brève, disparaît effectivement prématurément. Il vient d'avoir 36 ans !

Antonin Peretjatko est un réalisateur français, auteur de La fille du 14 juillet sorti en 2013 et La Loi de la jungle en 2016. Son dernier film, La Pièce rapportée, est dans la lignée des deux précédents : une comédie déjantée qui recèle des trésors d'humour fin et…moins fin.

EVAB culture Peretjatko image 1L'histoire tourne autour de trois personnages :

Paul Château-Têtard (Philip Katerine), vieux garçon de 45 ans et pur produit du 16e arrondissement de Paris, prend le métro pour la première fois de sa vie et tombe amoureux d’une jeune guichetière, Ava (Anaïs Demoustier). Leur mariage n’est pas du goût de "maman", Adélaïde Château-Têtard (Josiane Balasko), qu’on appelle aussi la Reine mère.

Une guerre sans pitié s’engage entre les deux femmes, la Reine mère étant persuadée qu’Ava trompe son fils. Il doit bien y avoir un amant quelque part…

La critique a salué ce dernier film d'Antonin Péretjatko. Sophie Joubert écrit, dans L'Humanité :
"Sous des aspects de comédie légère, La Pièce rapportée est une fable noire à forte charge politique sur l’entre-soi d’une bourgeoisie rance, les fortunes mal acquises et la revanche des classes populaires. Un pur bonheur."

Le 30 décembre 1916, voilà exactement 105 ans, à Petrograd (Saint-Pétersbourg) meurt Grigori Iefimovitch, il a 44 ans et est plus connu sous le nom de Raspoutine (« débauché » ou dépravé en russe)...
Raspoutine est un paysan illettré et mystique originaire de Tioumen, en Sibérie.Il prétend être un starets (chef de communauté monastique) alors qu'il n'est ni moine ni pratiquant de l’Église orthodoxe. Il appartenait très probablement à l'une des sectes chrétiennes fort nombreuses en Russie.Après avoir voyagé au Moyen-Orient, il quitte sa Sibérie à l’automne 1903 pour Saint-Pétersbourg.

Le 23 décembre 1871, voilà exactement 150 ans, a lieu la première de "Aïda" de Giuseppe Verdi lors de l'inauguration du nouvel Opéra flambant neuf du Caire. C’est sur la demande du khédive Ismaïl-Pacha, vice-roi d’Égypte et en prévision de l'inauguration d'un nouvel Opéra au Caire, que Giuseppe Verdi compose “Aïda”. La commande était précise : créer un œuvre de prestige, un opéra purement antique et égyptien avec une mise en scène rigoureusement exacte et une couleur locale strictement conservée.

Le 16 décembre 1897, voilà exactement 124 ans, Alphonse Daudet meurt à Paris. Il a 57 ans. Né à Nîmes en 1840 dans une famille aisée, il doit cependant abandonner ses études à la suite de la ruine de son père.

Le 9 décembre 1905, voilà exactement 109 ans, le député socialiste Aristide Briand fait voter la loi concernant la séparation des Églises et de l'État qui instaure en France la laïcité de l’État.

Le 2 décembre 1959, voilà exactement 62 ans, en pleine soirée, à 21h13, une vague de 40 mètres de haut représentant près de 50 millions de mètres cubes d'eau déferle dans toute la vallée en aval de Malpasset ravageant campagnes et villages, jusqu'à la ville de Fréjus.

Le théâtre des Treize vents (à Montpellier) présentait une création d'Angelica Liddell, "una costille sobre la mesa" (une côte sur la table, pour les non-hispanophones) les 9 et 10 novembre derniers.

Le Finlandais Juho Kuosmanen obtient le grand prix du jury au festival de Cannes 2021 pour son second film Compartiment n° 6.

La revue Actuel Marx, créée en 1986, est dirigée par Jean-Numa Ducange et Guillaume Sibertin-Blanc. La revue participe à la réélaboration d’une forme de pensée qui articule les traditions du marxisme aux autres courants majeurs de la pensée contemporaine.

Le 25 novembre 1911, voilà exactement 110 ans, le révolutionnaire mexicain Émiliano Zapata publie un généreux programme de réforme agraire, le « Plan de Ayala ». À l'époque, le Mexique est gouverné par le général Porfirio Díaz qui accède au pouvoir dès 1876.

 Le 18 novembre 1907, voilà exactement 107 ans, naît au bord de la mer, à Siboney près de Santiago de Cuba, Máximo Francisco Repilado Muñoz. Vous le connaissez ? non ? C'est vrai qu'il est plus connu sous le nom de Compay Segundo. Toujours pas ? Alors écoutez la chanson Chan, chan. . Elle est extraite de l'album Buena Vista social club et date de 1997.....Compay Segundo a alors 90 ans !

Le 11 novembre 1919, voilà exactement 102 ans, on respecte pour la première fois une minute de silence à l'occasion du premier anniversaire de l'armistice de 1918. Quelques jours plus tôt, le 25 octobre 1919 précisément, la France vote une loi afin de commémorer et glorifier les morts "pour la Patrie" de la Grande Guerre. Adoptée par le Parlement et promulguée par le Président du Conseil des Ministres et ministre des Affaires étrangères Raymond Poincaré. Cette loi est à l'origine de la minute de silence.

Le 4 Novembre 1982, voilà exactement 39 ans, Jacques Tati, réalisateur et acteur, s'éteint à Paris. On peut le considérer comme le plus grand créateur comique du cinéma français
Né le 9 octobre 1908 dans les Yvelines, Jacques Tatischeff a du sang slave dans les veines. A 20 ans il vend des cadres anciens dans le magasin de son père près de la Madeleine. Sa véritable passion est alors le sport et surtout le rugby. Il joue même en 1ère division au Racing Club de France. C'est là qu'il découvre ses talents de comique en particulier grâce à un spectacle d'ombres chinoises.