Société

Le 7 octobre 1950, voilà exactement 71 ans, l'armée chinoise pénètre au Tibet. Devant les 30000 soldats chinois, les troupes locales s'enfuient sans presque combattre. C'en est fini d'un demi-siècle d'indépendance pour le Tibet, une immense contrée que les Chinois appellent simplement Xizang, « l'entrepôt de l'ouest » et que nous surnommons le Toit du monde.

L’échange fleuri cet été entre BB, alias Brigitte Bardot, et Bob, alias Robert Ménard, cet été, m’a évoqué aussitôt ce film de 1963 de Godard, Le mépris, adapté du roman éponyme d’Alberto Moravia. Vous vous souvenez peut-être de cette histoire de rupture entre Paul, incarné par Michel Piccoli, et Camille (Brigitte Bardot). Pour résumer la situation, Paul Javal (son nom fait immanquablement penser à l’expression « J’avale des couleuvres ») qui est scénariste laisse Camille sous l’emprise de son employeur, un riche producteur de cinéma.

Vous connaissez le mot magique de la philosophie libérale ? concurrence, et même concurrence libre et non faussée pour bien montrer la rigueur intellectuelle du concept. Et le top du top, c'est d'instituer la loi du marché. Pratiquement un dieu économique vivant ! Évidemment, je ne vous parle pas des autres mots magiques, moins nobles et moins revendiqués que sont profits et dividendes.

Nous continuons notre partenariat avec Maud et Yannis Youlountas qui nous donnent régulièrement des nouvelles de la Grèce, véritable laboratoire du libéralisme autoritaire. Voici les dernières nouvelles de Grèce : importantes et nombreuses ce mois-ci !

Je ne sais pas pourquoi mais j'ai envie aujourd'hui de vous parler de Nicolas Sarkozy ! Vous vous souvenez de cet ancien président de la République, abonné aux ennuis judiciaires et multirécidiviste, concernant principalement sa carrière politique. Sur les douze affaires qui le concernent nous avons à ce jour une condamnation, deux non-lieux, mais plusieurs dossiers sont toujours en cours.

Le 17 juin 1953, voilà exactement 68 ans, trois mois seulement après la mort de Staline, une insurrection ouvrière éclate à Berlin-Est.
La veille, les ouvriers du bâtiment arrêtent de travailler sur le chantier de construction de la Stalinallee, l’avenue de Berlin-Est qui mène vers la Pologne et Moscou et doit devenir la vitrine de la République Démocratique Allemande. Ils protestent contre les nouvelles normes imposées par le régime qui prévoit une élévation de la production de 10 % avant la fin de ce même mois et ce sans majoration des salaires.

Le samedi 10 juin 1944, à 8 heures du matin, voilà exactement 77 ans, c'est sans méfiance particulière que les habitants d'Oradour-sur-Glane voient des chenillettes chargées de soldats allemands pénétrer dans le village et s'y arrêter. Oradour-sur-Glane est reliée par un tramway à Limoges, distante de 17 km. C'est une bourgade de 300 à 400 habitants. Avec les hameaux et fermes des environs, la commune en compte au total 1200 dont quelques centaines de réfugiés du village de Charly, en Moselle.

Le 27 mai 1968, voilà exactement 53 ans, les négociations entre le pouvoir, le patronat et les syndicats accouchent des « Accords de Grenelle » .
Cet accord doit mettre un terme à une contestation sociale de près de deux mois. A compter du 13 mai 1968 les salariés se joignent aux étudiants. Les syndicats ouvriers et la Fédération de l'Éducation Nationale déclenchent ce jour-là une grève générale et appellent à rejoindre les étudiants qui manifestent depuis le début du mois.
Ce jour-là un immense cortège contestataire traverse Paris aux cris de "10 ans, ça suffit !" Les syndicats ouvriers et la fédération de l'Éducation, tous les syndicats, CGT en tête, espèrent que cette manifestation va canaliser l’ardeur des étudiants et empêcher la contamination des ouvriers par une contestation qu’ils ne comprennent pas et qui sort complètement de leurs schémas d’actions et de revendications habituels. (voir Une autre histoire du 13 mai dernier : https://www.envieabeziers.info/societe/une-autre-histoire-13-mai-1968-la-france-manifeste-contre-de-gaulle)

"Nous sommes en guerre", a déclaré Emmanuel Macron le 16 mars 2020 au tout début de la pandémie de la COVID-19. Le président de la République est le chef des armées et donc quoi de plus naturel de le retrouver en chef de guerre. Et quel chef ! il cumule les casquettes et mène en fait plusieurs guerres à la fois !

Le 20 mai 1949, voilà exactement 72 ans, les cendres de Victor Schoelcher, en reconnaissance de son action en faveur des esclaves et de l'abolition de l'esclavage en 1848, sont transférés au Panthéon ainsi que celles du Guyanais Félix Éboué, gouverneur du Tchad rallié à la France libre de De Gaulle. (1)

Le 13 mai 1968, voilà exactement 73 ans, la France manifeste dans la rue contre de Gaulle, à l'occasion du dixième anniversaire de son retour au pouvoir.
1968 une année qui marque encore.1968 c'est l’émergence d’un mouvement de contestation étudiante et ouvrière d’une très grande ampleur. Bien plus que porteur de simples revendications sur les conditions de travail ou les salaires, ce mouvement s’appuie sur un rejet du régime gaulliste en place depuis 10 ans ainsi que sur la remise en cause du système social, de la société de consommation et plus généralement de toutes les formes d’autorité, des institutions et des valeurs morales traditionnelles, avec une grande aspiration à plus de liberté. Porté à la base par les étudiants, ce mouvement s’inscrit dans le cadre d’une vague de contestation grandissante dans de nombreux pays occidentaux.

La vidéosurveillance ne sert pas qu’à arrêter les dealers ! C’est l’expérience que viennent de vivre des manifestants à Millau dans l’Aveyron.

Le 6 mai 1940, voilà exactement 81 ans, John Steinbeck reçoit le prix Pulitzer pour son roman Les Raisins de la colère publié un an plus tôt ! À vingt-sept ans, Steinbeck se lance dans la littérature historique ou régionaliste sans rencontrer un grand succès. À trente-trois ans, il accède à une notoriété locale avec Tortilla Flat, et remporte son premier prix littéraire. Sa plume se fait plus critique avec Des souris et des hommes et En un combat douteux. Mais c’est avec Les Raisins de la colère qu’il s’attire l’hostilité d’une partie de ses compatriotes.

Le 29 avril 1980, voilà exactement 41 ans, Alfred Hitchcock, gagné par la paralysie, meurt sur le plateau de tournage de son dernier film "The short night" resté inachevé. Il fait partie du cercle restreint de ceux qui ont réussi à effrayer l'Amérique et ils ne sont pas très nombreux. Maître du suspense au cinéma, virtuose des histoires haletantes, Hitchcock, grâce à un art raffiné de la mise en scène, a fait trembler des générations entières de spectateurs !

Le 26 avril prochain, nous "fêterons" façon de parler le 35ème anniversaire de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl ! Nous sommes en 1986 et ce jour-là, le réacteur n°4 de la centrale nucléaire explose et crache un nuage radioactif pendant 10 jours. Dans les jours qui ont suivi la catastrophe, les autorités françaises ont confirmé que la France était épargnée vu la distance. La réalité était tout autre !

Le 22 avril 1915, voilà exactement 106 ans, près du village flamand de Langemarck, au Nord d'Ypres, vers 17 heures, dans une légère brise d'est, les Allemands emploient pour la première fois du gaz asphyxiant contre les Français et les Britanniques.. Les soldats britanniques voient venir en provenance des tranchées allemandes un épais nuage d'un vert jaunâtre qui dérive vers les tranchées tenues par les troupes coloniales françaises de Martinique.

Le 15 avril 1912, voilà exactement 109 ans, le Titanic sombre au cours de son premier voyage. C'est la catastrophe maritime la plus médiatique de tous les temps. Ce naufrage met fin à la traversée inaugurale qui devait relier Southampton à New York. Le paquebot de luxe britannique réputé insubmersible heurte un iceberg sur tribord avant. Nous sommes le 14 avril 1912, il est 23h40. Le Titanic coule à 2 h 20 en moins de trois heures.

Le 8 avril 1973, voilà exactement 48 ans, Pablo Picasso s'éteint à Mougins à l'âge de 91 ans. L'enfant, né le 25 octobre 1881 à Malaga, en Andalousie, au sud-est de l'Espagne, a voulu imiter son père, décorateur de salles à manger, qui arrêta de peindre lorsqu'il prit conscience du talent de son fils. Avant même de savoir marcher, le petit Pablo s'agrippe à son crayon. Mais il faut se former.

Le 1er avril, voici exactement près d'un demi-millénaire, donne lieu en France et dans quelques autres pays à d'aimables farces surtout pratiquées par les enfants et leurs parents. Jour saint pour tous les blagueurs, le 1er avril est traditionnellement synonyme de canular. Les professeurs sont souvent les victimes d'élèves ingénieux, il est aussi de coutume de faire des canulars dans les médias, aussi bien presse écrite, radio, télévision que sur Internet et tout le monde y va de son piège. Sans parler du fameux poisson d'avril !

Le 25 mars 1921, voilà exactement 100 ans, Simone Signoret de son vrai nom Simone Kaminker voit le jour à Wiesbaden en Allemagne. Son père est un juif Polonais. Il rejoint en 1940 la France libre à Londres. Au début de la Seconde Guerre mondiale, Simone est quant à elle réfugiée en Bretagne avec le reste de sa famille.

Contrairement à une idée reçue, il n’y a pas eu qu’une seule ville insurgée, Paris, au printemps 1871. Avant Paris d’autres villes, comme Marseille et Lyon, avaient proclamé la commune et ce dès la fin de l’été 1870 après les premières défaites militaires de Napoléon III dans la guerre qu’il avait engagée contre la Prusse.(1)

Le 18 mars 1946, voilà exactement 75 ans, s'ouvre le procès du docteur Marcel Petiot. Deux ans auparavant, pendant l'Occupation, les pompiers parisiens sont alertés par des voisins incommodés depuis plusieurs jours par les odeurs s'échappant d'une cheminée de l'immeuble de la rue Le Sueur, au n°21. Une odeur pestilentielle de chair brûlée flotte dans l'air devenu irrespirable.

Le 11 mars 1932, voilà exactement 89 ans, la Chambre des députés vote la loi rendant obligatoire l'affiliation aux caisses d'allocations familiales. Ce n'est donc ni le Front Populaire à qui l'on doit en particulier les congés payés et la semaine de 40 heures ni le Conseil National de la Résistance qui instaura la Sécurité Sociale qui en sont les auteurs. Mais tout commence en réalité bien avant 1932 !

Le 4 mars 1948, voilà exactement 73 ans, s'éteint à Ivry-sur-Seine Antonin Artaud à l'âge de 51 ans. Tout jeune quand il arrive à Paris, il se sent poète et se veut poète. Il sait dessiner aussi et regarde la peinture d'un œil averti. Il est très beau et désire devenir comédien. Il sera tout cela et plus encore, tour à tour poète bien sûr mais aussi dessinateur, essayiste, écrivain, acteur et théoricien du théâtre.

Le 25 février 1830, voilà exactement 191 ans, se déroule à Paris la bataille d'Hernani. Ce conflit n'est pas militaire mais littéraire et politique. Face à face, deux générations, deux clans, deux sociétés qui s'affrontent : la modernité littéraire contre la tradition, les romantiques contre les classiques !

Max est embastillé depuis une semaine pour 9 mois. Les événements qui ont conduit Max derrière les barreaux ont été largement relatés par la presse quotidienne régionale…mais pas toujours de manière neutre et indépendante. Et si, d'une manière générale, il faut défendre la presse et ses journalistes lorsqu'elle est attaquée, notamment par Ménard, il est aussi nécessaire de relever les errements et dérapages de certains auteurs d'articles.

La jeunesse est l'objet d'une violente attaque de la part d'une société qui la laisse payer en priorité ses propres dérives. Et le système scolaire prend de plein fouet ces problématiques. Alors, c'est pas simple pour les éducateurs, les enseignants, les établissements scolaires car un certain nombre de jeunes sont en décrochage voire à la dérive !

Vendredi 5 janvier, jour de marché sur le Champ de Mars. Je fais la queue devant le camion du boucher. Il fait gris. Mon tour arrive d’être servie. C’est le boucher que je n’aime pas qui me demande ce que je veux, celui qui a toujours de petites blagues qu’il croit drôles.

Le 18 février 1975, voilà exactement 46 ans, Coluche donne avec succès son premier spectacle en vedette à l'Olympia. Michel Colucci, dit Coluche, est né le 28 octobre 1944 à Paris d'un père peintre en bâtiment d'origine italienne et de Simone sa mère, fleuriste.

Le 11 février 1945, voilà exactement 76 ans, s'achève la conférence de Yalta qui a pour objectif de poser les bases de la paix. Pendant une semaine, au bord de la mer Noire, le 1er ministre anglais Churchill, le soviétique Staline, et Roosevelt, président des États-Unis se concertent sur le sort futur de l'Allemagne et du Japon dont la défaite ne fait plus de doute.

Le 4 février 1794, voilà exactement 227 ans, la Convention vote l'abolition de l'esclavage dans les colonies françaises (ou ce qu'il en reste). Dès avant la Révolution française, l'abbé Henti Grégoire milite en faveur de l'intégration des Noirs et fonde le 19 février 1788, avec quelques nobles libéraux comme les marquis de Mirabeau et de Lafayette ou encore de Condorcet, la «Société des Amis des Noirs». Elle est calquée sur une société fondée quelques mois plus tôt par des Quakers anglais.

Le 18 janvier dernier, a débuté, à l’Assemblée nationale, l’examen en commission de la loi « confortant le respect des principes de la République », dite aussi loi sur le séparatisme. Que je sache, la France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. C'est l'article 1er de la Constitution.

Cette rubrique peut être écoutée directement sur Radio Pays d'Hérault.

Le 28 janvier 1924, voilà exactement 97 ans, Alexandra David-Nèel pénètre à Lhassa au cœur du Tibet interdit.
Née en 1868 à Saint-Mandé, près de Paris, dans un milieu bourgeois, elle est l'unique fruit d'un mariage triste et sans amour. Les démons du voyage et de l'aventure la prennent très tôt et la jeune fille, fière et éprise de liberté, pratique l'art de la fugue jusqu'à sa majorité.

En collaboration avec Radio Pays d' Hérault, voici une nouvelle série d'articles historiques pour cette année 2021, que nous publierons tous les jeudi. Les "hiers" sont nombreux dans l'histoire des hommes, des milliers de jours de sang, de larmes, de conflits et de destructions mais aussi de progrès scientifiques, médicaux et industriels inespérés.Tous ces "hiers" les uns après les autres, ont permis aux hommes d'accomplir certains rêves comme d'échapper à l'attraction terrestre, de conquérir l'espace, de concevoir l'infini. Des populations asservies aux peuples libérés, de la cruauté des uns à l' héroïsme des autres, la mémoire collective de cette humanité se nomme l' Histoire et c'est la nôtre ! " une autre histoire " vous fera revivre, semaine après semaine, les grands évènements d'un passé qui ne peut que donner du sens à notre avenir. Vous pouvez également écouter cette chronique sur RPH.

Le 21 janvier1840, voilà exactement 181 ans, deux navires battant pavillon français se fraient un chemin parmi les icebergs de l'océan Antarctique.

En collaboration avec Radio Pays d' Hérault, voici une nouvelle série d'articles historiques pour cette année 2021, que nous publierons tous les jeudi. Les "hiers" sont nombreux dans l'histoire des hommes, des milliers de jours de sang, de larmes, de conflits et de destructions mais aussi de progrès scientifiques, médicaux et industriels inespérés.Tous ces "hiers" les uns après les autres, ont permis aux hommes d'accomplir certains rêves comme d'échapper à l'attraction terrestre, de conquérir l'espace, de concevoir l'infini. Des populations asservies aux peuples libérés, de la cruauté des uns à l' héroïsme des autres, la mémoire collective de cette humanité se nomme l' Histoire et c'est la nôtre ! " une autre histoire " vous fera revivre, semaine après semaine, les grands évènements d'un passé qui ne peut que donner du sens à notre avenir. Vous pouvez également écouter cette chronique sur RPH.

Le 14 Janvier 1957, voilà exactement 64 ans, Humphrey Bogart s'éteint à Hollywood d'un cancer de l'œsophage. Il a 57 ans.

En collaboration avec Radio Pays d'Hérault, voici une nouvelle série d'articles historiques pour cette année 2021, que nous publierons tous les jeudis. Les « hiers » sont nombreux dans l’histoire des hommes, des milliers de jours de sang, de larmes, de conflits et de destructions mais aussi de progrès scientifiques, médicaux et industriels inespérés. Tous ces « hiers », les uns après les autres, ont permis aux hommes d’accomplir certains rêves comme d’échapper à l’attraction terrestre, de conquérir l’espace, de concevoir l’infini. Des populations asservies aux peuples libérés, de la cruauté des uns à l’héroïsme des autres, la mémoire collective de cette humanité se nomme l’Histoire et c’est la nôtre ! « Une autre histoire » vous fera revivre, semaine après semaine, les grands évènements d’un passé qui ne peut que donner du sens à notre avenir. Vous pouvez également écouter cette chronique sur RPH.

À Béziers, pas particulièrement connue pour son insécurité, les habitants découvraient avec stupeur la promotion en 2015 de l’armement de la police municipale par le nouveau maire : « La police a un nouvel ami. » Cette affiche banalisait et tentait de faire adhérer à une décision grave par un vague trait d’humour. L’objectif était probablement de donner un sentiment de sécurité aux uns, de menacer d’autres. La monstration du Beretta ressemblait en tout cas à un gros plan de western sur un colt, suffisant à lui-même pour rappeler qui détient la force.

Cette interview a été réalisée par Robert Martin lors de l’émission "En vie à Béziers/RPH" du 18 novembre 2020, à l'occasion du dossier que nous consacrions à la Guerre d'Algérie, "France-Algérie, une réconcialiation impossible ?" Les propos ont été retranscrits par Emma.

Notre ami Clo s’est montré particulièrement inspiré pendant la période du confinement et du déconfinement. Parmi toute sa pertinente production ce dessin évoque les manifestations mondiales en réaction à la mort de George Floyd. Il fait allusion aux centaines de policiers et de soldats de la garde nationale aux USA qui se sont agenouillés en signe de solidarité avec les manifestants. Et aux députés démocrates qui ont déposé le 8 juin une proposition de loi pour réformer la police américaine.

Certains préféreraient qu’on ne fasse pas le lien avec la mort de Mohamed Gabsi à Béziers.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.