Société

En collaboration avec Radio Pays d' Hérault, voici une nouvelle série d'articles historiques pour cette année 2021, que nous publierons tous les jeudi. Les "hiers" sont nombreux dans l'histoire des hommes, des milliers de jours de sang, de larmes, de conflits et de destructions mais aussi de progrès scientifiques, médicaux et industriels inespérés.Tous ces "hiers" les uns après les autres, ont permis aux hommes d'accomplir certains rêves comme d'échapper à l'attraction terrestre, de conquérir l'espace, de concevoir l'infini. Des populations asservies aux peuples libérés, de la cruauté des uns à l' héroïsme des autres, la mémoire collective de cette humanité se nomme l' Histoire et c'est la nôtre ! " une autre histoire " vous fera revivre, semaine après semaine, les grands évènements d'un passé qui ne peut que donner du sens à notre avenir. Vous pouvez également écouter cette chronique sur RPH.

Le 14 Janvier 1957, voilà exactement 64 ans, Humphrey Bogart s'éteint à Hollywood d'un cancer de l'œsophage. Il a 57 ans.

En collaboration avec Radio Pays d'Hérault, voici une nouvelle série d'articles historiques pour cette année 2021, que nous publierons tous les jeudis. Les « hiers » sont nombreux dans l’histoire des hommes, des milliers de jours de sang, de larmes, de conflits et de destructions mais aussi de progrès scientifiques, médicaux et industriels inespérés. Tous ces « hiers », les uns après les autres, ont permis aux hommes d’accomplir certains rêves comme d’échapper à l’attraction terrestre, de conquérir l’espace, de concevoir l’infini. Des populations asservies aux peuples libérés, de la cruauté des uns à l’héroïsme des autres, la mémoire collective de cette humanité se nomme l’Histoire et c’est la nôtre ! « Une autre histoire » vous fera revivre, semaine après semaine, les grands évènements d’un passé qui ne peut que donner du sens à notre avenir. Vous pouvez également écouter cette chronique sur RPH.

À Béziers, pas particulièrement connue pour son insécurité, les habitants découvraient avec stupeur la promotion en 2015 de l’armement de la police municipale par le nouveau maire : « La police a un nouvel ami. » Cette affiche banalisait et tentait de faire adhérer à une décision grave par un vague trait d’humour. L’objectif était probablement de donner un sentiment de sécurité aux uns, de menacer d’autres. La monstration du Beretta ressemblait en tout cas à un gros plan de western sur un colt, suffisant à lui-même pour rappeler qui détient la force.

C'est la folie côté vaccination ! « Messieurs les Anglais, tirez les premiers ! » : cette célèbre phrase, associée à la bataille de Fontenoy en 1745, est toujours d'actualité puisque c'est l'Angleterre qui a dégainé la première le vaccin anti-covid-19 de Pfizer, les États-Unis évidemment suivent et les autres pays vont leur emboîter le pas. Ce sera donc bientôt notre tour.

C’est une véritable lame de fond qui a emporté mardi 8 décembre au soir les rapports très complaisants du foot au racisme.Longtemps les joueurs de foot professionnels ont supporté l’insupportable racisme. Combien de matchs se sont déroulés avec des jets de bananes, des cris de singes, en direction des joueurs de couleur ? Des centaines, sûrement des milliers.

Quand on aime, on ne compte pas et quand on aime, comme nos gouvernants, en particulier la sécurité (sécurité contre la covid-19, contre le terrorisme, contre tous ces dangers de la rue qui nous guettent et qui font peur) alors on n'hésite pas, on durcit la loi. Cela me fait penser à ce slogan : « Pour votre sécurité, toutes les libertés seront supprimées ». On y est presque ! Dernière mouture de cette stratégie liberticide la proposition de loi dite de « sécurité globale ». La sécurité, c'est glo...bal ! Jusqu'à maintenant, c'était par thème ! Là, c'est la touche finale, le top ! On ne joue plus petit bras, plus de retenues, plus de doutes, pas de quartier, pas de détails, on fonce ! "sécurité globale" ! Moi je suis globalement contre ! Et même la Défenseure des droits en a souligné les dangers dans un avis publié le 5 novembre dernier.

De quoi s'agit-il ?

Des déclarations de guerre d’un bout à l’autre de l’échiquier politique, des demandes de dissolution, des appels à traquer les « islamo gauchistes », une surenchère vis-à-vis des thèses du R.N., la droite qui veut amender la constitution, la gauche qui cafouille . . . Cette Toussaint 2020 a des relents d’une autre Toussaint, celle de 1954. S’attarder sur cette autre Toussaint vaut bien sûr comme travail de mémoire. Mais aussi et surtout pour mesurer comment des points de non-retour peuvent se constituer.

L'horreur, encore une fois ! Je suis Charlie, Je suis prof ! Je suis enseignant mais surtout je suis en colère ! L'obscurantisme religieux s'est une nouvelle fois attaqué à la République ! Nos ancêtres de la fin du 19ème siècle et du début du 20ème avaient réussi à exclure l'église catholique du monde de l'éducation avec la loi sur la laïcité de 1905.

Notre ami Clo s’est montré particulièrement inspiré pendant la période du confinement et du déconfinement. Parmi toute sa pertinente production ce dessin évoque les manifestations mondiales en réaction à la mort de George Floyd. Il fait allusion aux centaines de policiers et de soldats de la garde nationale aux USA qui se sont agenouillés en signe de solidarité avec les manifestants. Et aux députés démocrates qui ont déposé le 8 juin une proposition de loi pour réformer la police américaine.

Certains préféreraient qu’on ne fasse pas le lien avec la mort de Mohamed Gabsi à Béziers.

On se posait déjà des questions quand elle avait dit que la jeune Greta Thunberg, égérie des écoliers en colère contre l'écocide, méritait une fessée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.