Ville de Béziers : le gouffre de la dette

Lors de la séance du 27 septembre 2022, le conseil municipal de la ville de Béziers a adopté une décision modificative du budget 2022 afin de procéder à quelques derniers ajustements avant la clôture de l'exercice.
« Les noyaux prêts à l’action, conçus par Mussolini, ont bientôt constitué une réalité pratique : des groupes de citoyens et d’Arditi adhérents aux faisceaux, audacieux et téméraires, dont les Faisceaux eux-mêmes devaient se servir en les lançant, armés, dans les manifestations de rue au moment opportun . . . En...
Samedi 24 septembre après midi à Béziers, les trombes d’eau annoncées par les suppôts de la manif pour tous ne sont pas venues empêcher le déroulement de la première marche des fiertés biterroise.
Robert, tu es le chef le plus mal élu : moins d'un tiers du corps électoral s'est prononcé en ta faveur et, pourtant, tu diriges sans partage. Il est temps, aujourd'hui, de se pencher sur les résultats de ton action : ta gestion est catastrophique et ton bilan politique est nul. Une faillite collective et un échec...
Le 3 octobre 1867, voilà exactement 155 ans, Pierre Bonnard voit le jour à Fontenay-aux-Roses. Il va devenir un des peintres les plus importants de la première moitié du XXe siècle et l'un des plus grands coloristes de la peinture occidentale.
 
RPH EVAB 1LOGO GRAND PUBLIC BLEU RPH 2020 4501

Écoutez "ENVIE à BÉZIERS, l'émission"  le 3ème mercredi du mois à 19h15, rediffusion le dimanche suivant à 15h  sur RPH :  89.0, 96.7 ou 102.9 Mhz FM, en direct streaming ou en podcast

Emission du 21 septembre 2022 :  Marche des Fiertés du 24 septembre - dossier : Comment la gauche peut reconquérir le vote populaire ? - chroniques habituelles : Brèves - Parti pris - Culture - Agenda 
A écouter  en podcast ICI
 
 

       


 

Deux essais pour le prix d'un avec ces deux livres qui semblent avoir des préoccupations communes : le constat de l'avancée d’un contrôle social de plus en plus efficace. Et comme la grenouille, nous nous habituons.
Samedi 17 septembre l’après-midi est ensoleillé à Bédarieux. Un drôle de général a fait déplacer 500 pioupious des villes et des campagnes Héraultaises pour leur proposer de s’engager sur le front de la Somme et de l’Orb. Dis comme ça, ce communiqué de campagne aux faux airs militaires ne parlera pas aux absents de...
Encore une fois, Emmanuel Macron veut réformer notre système de retraite. C'est une obsession chez lui ! Il avait abandonné sa première tentative qui consistait à modifier le système par répartition par un système à points ! Raté !
Chers amis antiracistes, chers amis antifascistes, chers amis agnostiques amoureux de la liberté de culte et de penser . . . Bonjour !

Édito

En Espagne et en Amérique du Sud, il existe une expression parlante pour distinguer les régimes autoritaires. Il est ainsi évoqué la dicta ‘’dura’’ et la dicta ‘’blanda’’. Ce qui signifie littéralement la dicta ‘’dure’’ ou la dicta ‘’douce’’. Cette distinction ironique sur les effets de la dictature, est malheureusement d’actualité pour mesurer l’évolution du Brésil.

Lors de la séance du 27 septembre 2022, le conseil municipal de la ville de Béziers a adopté une décision modificative du budget 2022 afin de procéder à quelques derniers ajustements avant la clôture de l'exercice.

Mardi 13 septembre à Béziers, le préfet, le maire, la députée, le directeur départemental de la sécurité publique, le commissaire, le commandant de la police municipale, le procureur de la République, accueillent les 3 sections de CRS affectées à Béziers par le ministère de l’Intérieur pour combattre la délinquance organisée. 63 CRS vont être déployés sur le terrain jusqu’à la fin de l’année 2022.

Ça devient une habitude, pas une semaine sans une ou deux victimes de tirs policiers ; la police tue, c’est un fait. Tue-t-elle les méchants pour protéger les bons ?

Le 25 septembre 2022 (soit quasiment cent ans après le putsch victorieux de la marche sur Rome), une héritière d’un parti fasciste fondé par des nostalgiques de Mussolini, peut devenir présidente du conseil italien.

En France, en cette fin d’été la lutte des classes s’est déplacée sur un terrain inédit : celui des rodéos marins et des rodéos urbains.

L'accès à l'eau potable est essentiel pour la santé humaine, la stabilité des sociétés humaines et la durabilité des écosystèmes.
Plus de 780 millions de personnes - soit environ 11 % de la population mondiale - n'ont pas accès à une eau propre et salubre. Plus inquiétant encore: on estime qu'environ la moitié des lits d'hôpitaux du monde sont occupés par des personnes souffrant d'une maladie liée à l'eau.

On est rentré depuis quelques années dans un nouveau régime : l'état d'urgence permanent ! Des défenseurs des droits s'alarment des restrictions de liberté, des atteintes à la démocratie, du glissement autoritaire. Cette manière de gouverner semble être appelé à durer surtout si les citoyens ne se mobilisent pas pour s'y opposer ! Mais un autre danger nous guette, contenu aussi bien dans des plans étatiques, des traités de collapsologie ou des guides de développement personnel. Il faudrait faire face aux crises écologique, sociale, sanitaire, économique, géopolitique en développant la résilience de chacun.

Le grand mot est lâché RESILIENCE !

Entendre Macron parler de sobriété énergétique, c'est comme l'écouter parler de justice sociale … arnaque et manipulation, posture et mensonge !

Il n'a jamais aimé le mot sobriété ! Il n'a cessé de railler, lui et les siens, celles et ceux qui l'employaient à bon escient depuis bien longtemps : les décroissants et leur sobriété heureuse, Négawatt et ses scénarios énergétiques qui associaient sobriété avec efficacité et énergies renouvelables.

Et ça ne date pas d'hier ! Renaud disait déjà en 1983 : "La mer c'est dégueulasse, les poissons baisent dedans !" Aujourd'hui, c'est la pollution chimique qui diffuse sa "semence" sur nos plages et dans les vagues. À la plage, nous nageons toutes et tous dans une soupe chimique où se retrouvent pesticides, cosmétiques, micro plastiques, résidus de médicaments et j'en passe ! Des milliers de molécules, toutes différentes, souvent fort dangereuses font trempette à vos côtés sur nos « magnifiques » plages qui font la réputation de nos littoraux. Mais, attention, surtout ne pas boire la tasse !

« Vous aviez le choix entre la guerre et le déshonneur. Vous avez choisi le déshonneur et vous aurez la guerre. » Cette citation cent fois rabâchée du vieux Churchill au moment de la crise de Munich en 1938 est toujours d’actualité en ce printemps 2022. Elle illustre parfaitement le naufrage de la macronie face à l’extrême droite. Face au diable, on ne tergiverse pas, on ne négocie pas, on ne transige pas, on ne se croit pas plus malin que lui, on ne débat pas.

Le premier objectif de ces législatives 2022 était de contester dans les urnes le poids électoral de la Macronie et Le Penie. Tant nationalement que localement dans l’Hérault cet objectif est atteint.

Nous savons que les mobilisations pour l’émancipation, la justice sociale et climatique, sont essentielles. Nous savons que pour construire un autre monde, humainement et écologiquement viable il faudra rompre avec le capitalisme. Nous savons que les urnes sans les luttes ne permettront pas cette rupture.

Aux dires de l’extrême droite, un dangereux ‘’wokiste’’ noir, obsédé par les races, serait aux manettes du ministère de l’Éducation nationale. Pour les plus optimistes des éditorialistes, la nomination de Ndiaye signerait la fin des années Blanquer. Les chantres de la ‘’success story’’ nous vendent la promotion d’un pur produit de l’école de la République française.

L’association En Vie A Béziers est née à la fin de l’année 2014, à la suite de l’élection d’un maire d’extrême droite dans la ville de Béziers.

On sait comment fonctionne l’extrême libéralisme, il cherche à accéder au pouvoir même avec une majorité relative pour ensuite enclencher le rouleau compresseur qui va écraser les acquis et les luttes avec le soutien de son appareil répressif.

Deux faussaires se dégagent du premier tour de l’élection présidentielle.

Á droite, Macron est accusé de faire du copier / coller par Pécresse. Les ressemblances entre leurs deux programmes sont en effet frappantes.

L’inimaginable s’est produit mercredi 23 mars 2022 au soir à Béziers. Dans une salle Zinga Zanga qui recevait près de 700 personnes, le nom de Robert Ménard a été hué, sifflé, par les militants de Reconquête.

Dans un exercice de contrition exécuté en public sur le plateau télé de la chaine LCI, le maire de Béziers vient de faire son mea culpa. Il revient sur ses propos concernant les migrants syriens auxquels il avait déclaré « vous n’êtes pas les bienvenus ».

L'invitation du chanteur officiel de l'OAS (Jean Pax Méfret ) par le maire de Béziers le prochain 19 mars 2022 (voir article ci dessous), est l'occasion de revenir sur l'histoire de ce mouvement paramilitaire factieux qui opta pour la guerre civile en Algérie et en France.

Pendant les trois semaines qui nous séparent du 19 mars 2022, nous vous proposons une série d’articles sur les fractures mémorielles liées à la fin de la guerre d’Algérie. Ce premier article rend compte de l’expérience vécue par un membre du comité de rédaction d’EVAB.

Lundi 18 octobre 2021 à 18 h 30, Richard Vassakos auteur du livre ''La croisade de Robert Ménard, une bataille culturelle d'extrême droite'' est l'invité d' "En Vie à Béziers, l'émission" diffusée sur Radio pays d'Hérault mercredi 20 octobre 2021 à 19 h 15.

Depuis son élection comme maire en 2014, l’ambition de Robert Ménard est claire, il vise à faire de Béziers une plaque tournante de l’extrême droite. Une plaque tournante où dans un premier temps se sont échangés des idées, des projets, des propositions : c’était le moment des ‘’Béziers libère la parole’’. Tout le ban et l’arrière-ban de l’extrême droite avait salle ouverte pour vendre et diffuser ses idées.

En ce début décembre 2021, deux événements concomitants, quasiment juxtaposés, vont peser sur la campagne présidentielle hexagonale à venir : la naissance d’un parti fasciste, la désignation d’un ticket ultra-conservateur.

Comme un général en campagne, la candidate du Rassemblement National vient faire la tournée des popottes nationalistes ce vendredi 7 janvier 2022.

Trois villes sont au menu : Perpignan, Carcassonne et Béziers.

Le rideau vient d’être provisoirement tiré sur la venue de Marine Le Pen à Béziers.                                                                                                                                                                                                                            Mais elle reviendra, comme viendra Valérie Pécresse et comme reviendra Éric Zemmour.

L’amitié, la fraternité, l’égalité en politique c’est quelque chose de compliqué. C’est sans doute pour cela que d’anciens frères d’armes reprennent leur liberté. Il y a de nombreux précédents célèbres dans l’histoire et la mythologie.

Apparemment en France il y a plusieurs campagnes électorales. Celle qui ouvre et qui ferme à date fixe, quelques semaines avant le vote, la campagne électorale officielle.

Une des particularités de l’actuelle campagne présidentielle est d’être marquée par des conflits salariaux à répétition. Rares sont en effet les corps de métiers, du public ou du privé, qui ne sont pas touchés par des revendications salariales.

Dans les années 1970 à Béziers, La Littorale, une usine chimique, est rachetée par la multinationale Union Carbide. L’Union Carbide produit du MIC (Méthyl – Iso – Cyanate), un produit mille fois plus toxique que l’oxyde de carbone et beaucoup plus dangereux que les gaz de combat les mieux étudiés.

Édito

En Espagne et en Amérique du Sud, il existe une expression parlante pour distinguer les régimes autoritaires. Il est ainsi évoqué la dicta ‘’dura’’ et la dicta ‘’blanda’’. Ce qui signifie littéralement la dicta ‘’dure’’ ou la dicta ‘’douce’’. Cette distinction ironique sur les effets de la dictature, est malheureusement d’actualité pour mesurer l’évolution du Brésil.

Lors de la séance du 27 septembre 2022, le conseil municipal de la ville de Béziers a adopté une décision modificative du budget 2022 afin de procéder à quelques derniers ajustements avant la clôture de l'exercice.

Mardi 13 septembre à Béziers, le préfet, le maire, la députée, le directeur départemental de la sécurité publique, le commissaire, le commandant de la police municipale, le procureur de la République, accueillent les 3 sections de CRS affectées à Béziers par le ministère de l’Intérieur pour combattre la délinquance organisée. 63 CRS vont être déployés sur le terrain jusqu’à la fin de l’année 2022.

Ça devient une habitude, pas une semaine sans une ou deux victimes de tirs policiers ; la police tue, c’est un fait. Tue-t-elle les méchants pour protéger les bons ?

Le 25 septembre 2022 (soit quasiment cent ans après le putsch victorieux de la marche sur Rome), une héritière d’un parti fasciste fondé par des nostalgiques de Mussolini, peut devenir présidente du conseil italien.

En France, en cette fin d’été la lutte des classes s’est déplacée sur un terrain inédit : celui des rodéos marins et des rodéos urbains.

L'accès à l'eau potable est essentiel pour la santé humaine, la stabilité des sociétés humaines et la durabilité des écosystèmes.
Plus de 780 millions de personnes - soit environ 11 % de la population mondiale - n'ont pas accès à une eau propre et salubre. Plus inquiétant encore: on estime qu'environ la moitié des lits d'hôpitaux du monde sont occupés par des personnes souffrant d'une maladie liée à l'eau.

On est rentré depuis quelques années dans un nouveau régime : l'état d'urgence permanent ! Des défenseurs des droits s'alarment des restrictions de liberté, des atteintes à la démocratie, du glissement autoritaire. Cette manière de gouverner semble être appelé à durer surtout si les citoyens ne se mobilisent pas pour s'y opposer ! Mais un autre danger nous guette, contenu aussi bien dans des plans étatiques, des traités de collapsologie ou des guides de développement personnel. Il faudrait faire face aux crises écologique, sociale, sanitaire, économique, géopolitique en développant la résilience de chacun.

Le grand mot est lâché RESILIENCE !

Entendre Macron parler de sobriété énergétique, c'est comme l'écouter parler de justice sociale … arnaque et manipulation, posture et mensonge !

Il n'a jamais aimé le mot sobriété ! Il n'a cessé de railler, lui et les siens, celles et ceux qui l'employaient à bon escient depuis bien longtemps : les décroissants et leur sobriété heureuse, Négawatt et ses scénarios énergétiques qui associaient sobriété avec efficacité et énergies renouvelables.

Et ça ne date pas d'hier ! Renaud disait déjà en 1983 : "La mer c'est dégueulasse, les poissons baisent dedans !" Aujourd'hui, c'est la pollution chimique qui diffuse sa "semence" sur nos plages et dans les vagues. À la plage, nous nageons toutes et tous dans une soupe chimique où se retrouvent pesticides, cosmétiques, micro plastiques, résidus de médicaments et j'en passe ! Des milliers de molécules, toutes différentes, souvent fort dangereuses font trempette à vos côtés sur nos « magnifiques » plages qui font la réputation de nos littoraux. Mais, attention, surtout ne pas boire la tasse !

« Vous aviez le choix entre la guerre et le déshonneur. Vous avez choisi le déshonneur et vous aurez la guerre. » Cette citation cent fois rabâchée du vieux Churchill au moment de la crise de Munich en 1938 est toujours d’actualité en ce printemps 2022. Elle illustre parfaitement le naufrage de la macronie face à l’extrême droite. Face au diable, on ne tergiverse pas, on ne négocie pas, on ne transige pas, on ne se croit pas plus malin que lui, on ne débat pas.

Le premier objectif de ces législatives 2022 était de contester dans les urnes le poids électoral de la Macronie et Le Penie. Tant nationalement que localement dans l’Hérault cet objectif est atteint.

Nous savons que les mobilisations pour l’émancipation, la justice sociale et climatique, sont essentielles. Nous savons que pour construire un autre monde, humainement et écologiquement viable il faudra rompre avec le capitalisme. Nous savons que les urnes sans les luttes ne permettront pas cette rupture.

Aux dires de l’extrême droite, un dangereux ‘’wokiste’’ noir, obsédé par les races, serait aux manettes du ministère de l’Éducation nationale. Pour les plus optimistes des éditorialistes, la nomination de Ndiaye signerait la fin des années Blanquer. Les chantres de la ‘’success story’’ nous vendent la promotion d’un pur produit de l’école de la République française.

L’association En Vie A Béziers est née à la fin de l’année 2014, à la suite de l’élection d’un maire d’extrême droite dans la ville de Béziers.

On sait comment fonctionne l’extrême libéralisme, il cherche à accéder au pouvoir même avec une majorité relative pour ensuite enclencher le rouleau compresseur qui va écraser les acquis et les luttes avec le soutien de son appareil répressif.

Deux faussaires se dégagent du premier tour de l’élection présidentielle.

Á droite, Macron est accusé de faire du copier / coller par Pécresse. Les ressemblances entre leurs deux programmes sont en effet frappantes.

L’inimaginable s’est produit mercredi 23 mars 2022 au soir à Béziers. Dans une salle Zinga Zanga qui recevait près de 700 personnes, le nom de Robert Ménard a été hué, sifflé, par les militants de Reconquête.

Dans un exercice de contrition exécuté en public sur le plateau télé de la chaine LCI, le maire de Béziers vient de faire son mea culpa. Il revient sur ses propos concernant les migrants syriens auxquels il avait déclaré « vous n’êtes pas les bienvenus ».

L'invitation du chanteur officiel de l'OAS (Jean Pax Méfret ) par le maire de Béziers le prochain 19 mars 2022 (voir article ci dessous), est l'occasion de revenir sur l'histoire de ce mouvement paramilitaire factieux qui opta pour la guerre civile en Algérie et en France.

Pendant les trois semaines qui nous séparent du 19 mars 2022, nous vous proposons une série d’articles sur les fractures mémorielles liées à la fin de la guerre d’Algérie. Ce premier article rend compte de l’expérience vécue par un membre du comité de rédaction d’EVAB.

Lundi 18 octobre 2021 à 18 h 30, Richard Vassakos auteur du livre ''La croisade de Robert Ménard, une bataille culturelle d'extrême droite'' est l'invité d' "En Vie à Béziers, l'émission" diffusée sur Radio pays d'Hérault mercredi 20 octobre 2021 à 19 h 15.

Depuis son élection comme maire en 2014, l’ambition de Robert Ménard est claire, il vise à faire de Béziers une plaque tournante de l’extrême droite. Une plaque tournante où dans un premier temps se sont échangés des idées, des projets, des propositions : c’était le moment des ‘’Béziers libère la parole’’. Tout le ban et l’arrière-ban de l’extrême droite avait salle ouverte pour vendre et diffuser ses idées.

En ce début décembre 2021, deux événements concomitants, quasiment juxtaposés, vont peser sur la campagne présidentielle hexagonale à venir : la naissance d’un parti fasciste, la désignation d’un ticket ultra-conservateur.

Comme un général en campagne, la candidate du Rassemblement National vient faire la tournée des popottes nationalistes ce vendredi 7 janvier 2022.

Trois villes sont au menu : Perpignan, Carcassonne et Béziers.

Le rideau vient d’être provisoirement tiré sur la venue de Marine Le Pen à Béziers.                                                                                                                                                                                                                            Mais elle reviendra, comme viendra Valérie Pécresse et comme reviendra Éric Zemmour.

L’amitié, la fraternité, l’égalité en politique c’est quelque chose de compliqué. C’est sans doute pour cela que d’anciens frères d’armes reprennent leur liberté. Il y a de nombreux précédents célèbres dans l’histoire et la mythologie.

Apparemment en France il y a plusieurs campagnes électorales. Celle qui ouvre et qui ferme à date fixe, quelques semaines avant le vote, la campagne électorale officielle.

Une des particularités de l’actuelle campagne présidentielle est d’être marquée par des conflits salariaux à répétition. Rares sont en effet les corps de métiers, du public ou du privé, qui ne sont pas touchés par des revendications salariales.

Dans les années 1970 à Béziers, La Littorale, une usine chimique, est rachetée par la multinationale Union Carbide. L’Union Carbide produit du MIC (Méthyl – Iso – Cyanate), un produit mille fois plus toxique que l’oxyde de carbone et beaucoup plus dangereux que les gaz de combat les mieux étudiés.