Alternatives

Comme l'évoque le nom de notre journal, En vie à Béziers va désormais mettre en exergue les initiatives citoyennes qui embellissent la vie quotidienne dans cette ville et dans l'agglomération, en parlant de celles qui existent déjà, et en évoquant celles qui ont réussi ailleurs, pour voir dans quelle mesure ces réalisations positives peuvent être transposées ici.

Aujourd'hui, la mode, c'est les migrants. Ça tombe bien car cet été, j’ai eu la chance de rencontrer un optimiste militant du droit des étrangers, Jean-Pierre Cavalié.

Par Nadja

Sous le R.N . . . la plage ! Cette rubrique rend compte d’expériences alternatives qui rompent avec le dogme libéral et qui restent à des années-lumière du dogme nationaliste. Pour ce numéro 29 d’EVAB, nous restons à Béziers pour découvrir une plateforme du Secours Populaire spécialisée en économie circulaire.

Par Didier

Cette rubrique rend compte d’expériences alternatives qui rompent avec le dogme libéral et qui restent à des années-lumière du dogme nationaliste. Pour ce numéro 28 d’EVAB, nous partons à la découverte de Mobicoop : l’autre Blablacar.  Mobicoop à été crée en novembre 2018 sous forme de Société Coopérative d’Intérêt Collectif (S.C.I.C) pour offrir une alternative sociale et solidaire au désormais côté en bourse Blablacar.

Par Didier

Cinq ans après l'élection de Robert Menard à la mairie de Béziers et un an avant les prochaines municipales,  nous vous invitons à l'Assemblée générale de l’Association En Vie A Béziers le Mardi 26 mars 2019 à partir de 18 h 00 à la Cosmopolithèque, Place Garibaldi à Béziers.

La Cimade nous a fait le grand plaisir d'inviter en novembre des représentants de l'association SOS-Méditerranée venus nous parler de leurs difficultés, de l'Aquarius et des personnes qu'elle secourt. 

Par Khan Did

Emmanuel Macron, le président de la République des riches, a présenté son plan anti-pauvreté, voilà quelques semaines alors que sa politique économique, sociale et fiscale creuse les inégalités et donc augmente cette pauvreté. 

Propos recueillis par Robert Martin ,

Certaines chansons peuvent avoir un singulier destin. Écrites par une personne, elles sont reprises par des millions d'autres. 

Par Didier,

Sous le R.N ... la plage! Cette rubrique rend compte d'expériences qui s'élaborent en dehors du capitalisme ou du nationalisme. Pour ce numéro, EVAB vous propose un voyage depuis la première coopérative viticole de France, à Maraussan.

Par Didier,

"Sous le RN la plage" cette rubrique rend compte d'expériences alternatives qui rompent avec le dogme capitaliste et qui restent à des années lumières du dogme nationaliste. Une épicerie bretonne située à Melesse, près de Rennes en Ille et Vilaine propose depuis le mois de mai 2018 des centaines de produits de consommation sortis des circuits de distribution parce qu'ils sont petits ou tordus.

Par Didier

Bella Ciao est la chanson antifasciste italienne de référence dans le monde entier. Elle est reprise dans quasiment toutes les langues, dans tous les styles musicaux, du post punk déjanté à la classique chorale. Derrière cette '' success story populaire '' il y a une histoire, celle de la construction d'une référence collective. Déconstruction de la construction d'un hymne.

Par Didier

Les 50 ans annoncés de la féria, c'est le temps d'avant sa marchandisation. Dans les années 1960 à Béziers comme dans tous les villages du Languedoc, le financement de la fête est assuré pour l'essentiel par une subvention municipale, pour partie par le prélèvement des jeunes et par le contre-don des cafetiers.

Par Didier

Sur les terres siciliennes qui ont connu toutes les influences possibles : phéniciennes, carthaginoises, grecques, romaines, arabes, normandes ou espagnoles, qui ont vu naître Archimède, Pirandello ou Camilieri, nous avons rencontré en 2018 des gens passionnants qui vivent complètement ce qu'ils font. Roberto, Gabriele ou Sara, chacun d'eux a son histoire, mais ils ont tous les trois une chose en commun : ils refusent le monde tel qu'il va.

Par JF Gaudoneix

Sur les terres siciliennes qui ont connu toutes les influences possibles : phéniciennes, carthaginoises, grecques, romaines, arabes, normandes ou espagnoles, qui ont vu naître Archimède, Pirandello ou Camilieri, nous avons rencontré en 2018 des gens passionnants qui vivent complètement ce qu'ils font. Roberto, Gabriele ou Sara, chacun d'eux a son histoire, mais ils ont tous les trois une chose en commun : ils refusent le monde tel qu'il va.

Par JF Gaudoneix

Sur les terres siciliennes qui ont connu toutes les influences possibles : phéniciennes, carthaginoises, grecques, romaines, arabes, normandes ou espagnoles, qui ont vu naître Archimède, Pirandello ou Camilieri, nous avons rencontré en 2018 des gens passionnants qui vivent complètement ce qu'ils font. Roberto, Gabriele ou Sara, chacun d'eux a son histoire, mais ils ont tous les trois une chose en commun : ils refusent le monde tel qu'il va.

Par JF Gaudoneix

ATTAC Béziers en union avec le Groupement d'Achats Solidaires du biterrois (GAS) ont décidé, après le procès des Faucheurs Volontaires (d'OGM, puis de Round Up), de proposer une journée sur le thème d'une alimentation saine, informée et consciente.

Par Khan Did

La pratique des cafés et pains suspendus s'installe dans les villes F.N à Béziers et à Beaucaire. Cette rubrique rend compte d'expériences alternatives qui rompent avec le dogme capitaliste et qui restent à des années lumières du dogme nationaliste.

Par Didier

Les tiers lieux : des projets collectifs partagés. Cette rubrique rend compte d'expériences alternatives qui rompent avec le dogme capitaliste et qui restent à des années lumières du dogme nationaliste.

Par Didier

Les Français sont abasourdis, hébétés, bousculés, précarisés par le rouleau compresseur des ordonnances et oukases successifs d'un exécutif auquel la constitution de 1958 confère un pouvoir quasi-monarchique. La réforme électorale de Jospin assure au chef de l'État une majorité parlementaire transformant l'Assemblée Nationale en une simple chambre d'enregistrement dont il essaie même de rogner les maigres prérogatives résiduelles.

Par Khan Did

1cestlalutteLa lutte, les luttes se trouvent au centre du dossier de ce numéro 24 d'En vie à Béziers. Lutte avec une interview d'André Menras, Biterrois d'origine, qui s'engage pour son pays d'adoption, le Vietnam, en soutenant la cause des pêcheurs de la province Quang Ngai, dans le centre du pays, qui se retrouvent au milieu de disputes territoriales entre le Vietnam et la Chine. Lutte, encore, avec une rubrique qui rend compte des attaques sociales, syndicales, associatives, citoyennes et politiques menées par l'extrême-droite contre les libertés et le "vivre avec". Lutte, toujours, avec les expériences alternatives des "tiers lieux", ces regroupements qui permettent de créer un langage et des projets communs avec une volonté d'innover collectivement rompant avec le dogme capitaliste. Outre ce dossier dense et diversifié, vous retrouverez dans ce numéro 24 d'En vie à Béziers les rubriques habituelles. Si "Même sans espoir, la lutte est encore un espoir." (Romain Rolland, l'âme enchantée), qu'il nous soit encore permis, à En vie à Béziers et pour tous les lecteurs, d'espérer que les luttes soient, longtemps, très longtemps mues par l'espoir...

 

Sous le FN la plage, épisode 23. Cette rubrique rend compte d'expériences alternatives qui rompent avec le dogme capitaliste et qui restent à des années lumières du dogme nationaliste. Géographiquement proche de Davos, politiquement éloigné : le sommet mondial de l'Économie Sociale et Solidaire s'est tenu en Haute- Savoie.

Par Didier

Ce petit texte est une chronique à l'origine écrite pour l'émission radio d'EVAB diffusée sur RPH le 28 janvier 2018 dernier. En Anglais, live together sonne comme le slogan d'une marque de sport. En français c'est l'expression tartiflette qui saupoudre bon nombre de reportages télé.

By Clairette

Joueurdeflute beziers

Depuis le numéro 22, pas mal de choses se sont passées : la mise sur pied, grâce à l'expertise de Radio Pays d'Hérault, d'une émission radio mensuelle, à écouter sur RPH le dernier dimanche du mois à midi, ou sur le site. Deux émissions ont été produites, publiques, dans les locaux de la Cosmopolithèque de Béziers, 1, place Garibaldi. La prochaine, même endroit, aura lieu le lundi 19 mars à 19h. Vos réactions seront les bienvenues.

Nous réfléchissons à poursuivre l'élargissement de nos supports journalistiques. L'AG s'est déroulée le 16 février à la Cosmopolithèque, qui nous a permis de retrouver certains d'entre vous, de renouer des liens, et de vous encourager à collaborer à notre journal, et à tout le moins à nous faire part de vos remarques et suggestions.

Pour ceux qui n'ont pas eu la chance d'y assister, rappelons que nous dépendons de nos adhérents pour notre financement et nous vous incitons à prendre ou renouveler vos adhésions pour 12€ (formulaire disponible http://www.envieabeziers.info/breves/346-en-vie-a-beziers-l-association).

Elle est de tous les combats pour défendre la dignité humaine : sans papiers, demandeurs d'asile, soutien à la Palestine, population kurde ou encore attaque, au nom de La Ligue des Droits de l'Homme, les décisions de Robert Ménard à Béziers.

Propos recueillis par Robert Martin le 3 mars 2018 pour Envie à Béziers et Radio Pays d'Hérault

gata negraVoici l'année nouvelle, la quatrième pour notre contre-journal majoritaire, En vie à Béziers. Très heureux d'être toujours en vie, et de continuer à avoir envie de délivrer une information aussi réfléchie que possible sur la vie municipale, à élargir les sujets sur des dossiers, des lectures, des interviews culturelles et à organiser des manifestations éducatives variées.


Le dossier de ce numéro examine divers aspects de la sécurité, ce mot qui emplit tant la bouche de notre édile, qui y consacre une bonne part de nos impôts, et de nombreux décideurs et médias. Est-elle réelle, couvre-t-elle assez de domaines de la vie courante, inclue-t-elle toutes les populations dans son champ ?A vous de voir.

Cette rubrique rend compte d'expériences alternatives qui rompent avec le dogme capitaliste et qui restent à des années lumières du dogme nationaliste. Episode 22 : Ubérisés de tous les pays, délivrez vous de DELIVEROO par le système coopératif !

Par Didier

Élue en juin dernier, Muriel Ressiguier est une des 17 députés du groupe de la France Insoumise à l'Assemblée nationale.

Propos recueillis par Robert Martin

« Il y a beaucoup de gens insolites à Béziers, je veux dire dans le bon sens du terme. D'autres - plus connus- sont au fond tristement banals », me déclare la romancière Marie-France Seveyrac au moment de nous séparer après deux heures d'entretien. Marie-France Seveyrac est-elle elle-même insolite ? Sans doute. Mais ce qui frappe d'emblée c'est sa soif de l'autre, sa curiosité, sa générosité, son attention à ne pas médire tout en ne trichant pas avec la vérité.

Par M.R.V.,

A Varces en Isère aux Jardins de Malissoles s'est tenue fin septembre la seconde édition de la fête des courts circuits.

Par M.R.V.,

Associer habitat participatif, permaculture et activités culturelles sur un même lieu; c'est possible! Sous le FN . . . La plage.

Par Didier

Cette rubrique rend compte d'expériences qui tournent le dos au libéralisme ou au nationalisme. Elles montrent qu'un autre monde, qui se doterait d'autres objectifs, est possible. Pour ce numéro d' Evab, nous rendons compte de l'expérience d'un restaurant collaboratif, le Freegan Pony, qui utilise les invendus alimentaires pour les cuisiner.

Par Didier,

espoirvL'été est passé avec son lot d'événements classiques qui plaît tant au maire de Béziers, la féria avec ses messes et ses taureaux, le son et lumière toujours aussi nationaliste, des travaux « pharaoniques ». Heureusement, un après-midi de juillet, nous avons pu voir une centaine de vélos et donc de cyclistes de l'Altertour, dans Béziers, témoignant de la volonté de modifier le « tout voiture » si présent dans notre ville.

L'automne est là avec, entre autres, un nouveau parlement dont une élue à Béziers, soutenue par le front national, l'ouragan Irma et ses désastres, la non reconduite de contrats aidés qui met le milieu associatif en grande difficulté, la collaboration entre le Medef et le gouvernement. A Envie à Béziers, les différentes rentrées, scolaires, sociales, politiques et culturelles nous occupent et ce nouveau numéro s'en fait l'écho. Les articles approchent les sujets avec cette même énergie qui nous habite depuis la création de ce journal. Toujours en veille, en questionnement, en résistance.

 Imaginez une petite ville de la Drôme provençale, située aux portes du pays de la Clairette de Die, 1199 habitants, une école primaire et maternelle, de nombreux commerces dans un centre vivant et un maire du parti du Modem, élu sur un projet de démocratie participative.

Par Emma,

Les citoyens de grandes agglomérations, capitales nationales ou régionales, ont souvent choisi à d'écrasantes majorité (54 % à Valparaiso en octobre 2016) de faire confiance à des listes qui se réclament du municipalisme. Nous vous proposons dans cet article de décrire les lignes de forces d'un mouvement qui bouscule l'ordre établi.

Par Didier,

Fin d'une année électorale pléthorique et à la sortie, comme un goût de vase dans la bouche! On parle du vainqueur, de raz de marée et moi je n'entends que défaite de la démocratie, démobilisation citoyenne et manipulation de l'opinion.

Par Robert Martin,

Les 5 fondateurs de l'épicerie La Cagette (1) située à Montpellier se sont inspirés pour la créer, de l'expérience de la Louve située à Paris. Depuis 2005, cette épicerie a pour but principal d'« acheter des produits issus d'une agriculture pérenne, respectueuse des hommes, des sols, de l'eau et du vivant ».

Par Emma,

La révolution alimentaire semble être en marche dans le 18ème arrondissement de Paris. Pas en marche à la Macron, mais avec de réelles transformations progressistes, économiques et sociales.

Par Didier,

Cette rubrique rend compte d'expériences alternatives qui rompent avec le dogme libéral et qui restent à des années lumières du dogme nationaliste et identitaire. Pour ce numéro d'EVAB, nous vous emmenons faire un tour en bus : pas un bus Macron, mais un bus dentaire qui procure des soins aux plus démunis. On the road again . . . now !

Par Didier,

Cette rubrique rend compte d'expériences alternatives qui rompent avec le dogme libéral et qui restent à des années lumières du dogme nationaliste. Pour ce numéro d'EVAB, nous vous emmenons en Provence, plus précisément à Marseille découvrir un lieu unique qui regroupe un vidéoclub, un ciné-club et un bistrot. Ce lieu c'est le Videodrome2.

Par Didier,

chambat« L'air du temps », petits mots qui trottent dans la tête. « C'est dans l'air du temps »... Mais cet air là, de ce temps là, est parfois difficilement respirable : division, pollution, surexploitation, désislamisation, migrations, trumpisation, élections, compromissions, trahison... De quelque côté que l'on se tourne on peut trouver une source d'angoisse, une raison de désespérer et de se dire « A quoi bon ? ». Mais, en prenant la peine de décaler un peu son regard, pas de beaucoup, juste quelques millimètres, on peut trouver l'ouverture par laquelle l'air frais peut passer.


Dans ce numéro d'Evab, nous traitons de sujets graves, sans se voiler la face, mais sans le faire de façon alarmiste : expliquer, décortiquer, rendre compte de la façon la plus objective possible sont des moyens efficaces de décaler le regard : comprendre ce que l'on combat constitue déjà un début de victoire. Béziers et sa « trumpinette » y sont peut être moins présents, mais l'urgence climatique ou le sort des réfugiés, les élections présidentielles ou la crise démocratique sont des enjeux autrement plus cruciaux que les projets architecturaux délirants de notre mégalo local.

Malgré le froid d'un soir d'hiver, une petite centaine de personnes s'est déplacée ce 16 janvier pour assister au premier café éco-géo organisé par le contre journal 'Envie à Béziers' à la Colonie Espagnole.

Par JAG (avec l'aide précieuse des présentations de Dominique Crozat et Benoît Prévost),

Cette rubrique rend compte d'expériences alternatives qui rompent avec le dogme libéral et qui restent à des années lumières du dogme nationaliste. Pour ce numéro d'EVAB nous allons découvrir une expérience de vente en circuit court qui est au carrefour de plusieurs pratiques, direction Bretteville-sur-Odon près de Rouen.

Par Didier

Benoît Prévost, économiste et Directeur du Centre Universitaire Du Guesclin animera avec Dominique Crozat, géographe, Professeur des Universités, le café Géo/ Eco que le journal Envie à Béziers organise au Centre Espagnol ce lundi 16 janvier 2017. Pour nous mettre en appétit, rencontre avec Benoît Prévost.

Propos recueillis par Robert Martin

Voilà un grand gaillard bien charpenté aux yeux bleu acier, dont le sourire et la chaleur humaine vous mettent immédiatement à l'aise. Il impressionne, Nicolas, par son contact, son parcours professionnel et le regard aigu qu'il pose sur le monde de l'entreprise, sans se départir jamais d'un esprit de partage et d'une convivialité qu'on devine aussi sincère que les adresses qu'il distille à chaque client en faisant de celui-ci un être unique.
Par DGRojoyVerde,

C'est un appel urgent que nous lance aujourd'hui Yannis Youlountas, que nous avions reçu en 2014 lors d'une projection de son film « Je lutte, donc je suis ». Ce philosophe, cinéaste, poète, résistant est très impliqué dans la défense du petit pays meurtri et rebelle, singulièrement dans le quartier d'Exarchéia à Athènes.

par Khan Did

Emblème de la volonté de résistance citoyenne aux provocations malveillantes et discriminantes répétées de la mairie d'extrême droite de Béziers, le Réseau s'est constitué fin 2014.

Par Khan Did,

Après le 08 août, où en est l'humanité avec la Belle bleue ?

Par Marso (avec la participation de M.P),

Cette rubrique rend compte d'expériences alternatives qui rompent avec le dogme libéral et qui restent à des années lumières du dogme nationaliste. 

Par Didier,

Nous avons vécu cet automne, à Béziers, une levée de boucliers de la part de la municipalité contre l'Etat.

Par Jean-François Gaudoneix,

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.
Plus d'informations Ok