En bref

Les chômeurs, rmistes, précaires biterrois se réjouissent à l’approche de Noël ! La marque Chanel qui avait abandonné la ville revient s’installer aux Galeries Lafayette. Les effluves de la pauvreté masquées par des cosmétiques c’est la fierté de la municipalité.

En 2016 le « vaisseau amiral » du commerce biterrois les Galeries Lafayette stagnait à la 13ème place du Top 17 du groupe commercial. Il avait alors failli redescendre en Pro D 2. En 2020 le même magasin est remonté à la deuxième place derrière La Rochelle. Béziers deuxième du Top 17 derrière La Rochelle. Il va falloir convaincre les supporters !

Contrairement à ce que pourraient croire certains, Coco Chanel, ce n’est pas un opposant communiste au conseil municipal. Ce n’est pas non plus le fondateur de la Cosmopolithèque place Garibaldi, Coko. Coco Chanel c’est du sent bon que la plupart des Biterrois ne pourront jamais s’offrir.

À Béziers les restos qui font le plein, pandémie ou pas, ce sont les restos du cœur. Avant l’ouverture de la campagne d’hiver 850 familles étaient inscrites dans les deux centres biterrois. Ces deux centres nourrissent 5400 personnes soit environ 7,5 % de la population de la ville.

En matière de ruissellement économique, les promesses libérales appliquées par le Macron compatible maire de Béziers tardent à se faire sentir pour le Biterrois lambda. Le ruissellement qui continue de bien marcher à Béziers, ça reste les orages cévenols.

Beaucoup de monde au concert de soutien à La Pieuvre Du Midi jeudi 25 novembre 2021. L’espace d’un soir Béziers est redevenue presque normale : le tout à quelques encablures de la mairie. Pour une normalité durable il reste à faire la centaine de mètres qui séparent la Colonie Espagnole de l’hôtel de ville.

Un concert de soutien à l’hebdomadaire La Pieuvre Du Midi exclu de la Médiathèque André Malraux est organisé le jeudi 25 novembre à partir de 19 h 30 à la colonie Espagnole à Béziers. La participation aux frais est libre mais nécessaire, le passe sanitaire est obligatoire. Côté musique Machino et les Potos, Les Barbeaux et les Goulamas’k seront présents, EVAB soutient l’initiative bien entendu.

Robert Ménard confond les euros et les centimes d'euros :

EVAB conseil municipal 2021.11.22 mauvais comptes image 1

 La commune de Béziers comptant 78 824 habitants ; si une somme de 0.50 centimes d'euros était allouée au fonds départemental, c'est une dépense de 394.12 euros qu'il conviendrait de réserver à cette opération et non 100 fois plus…

L’émission télévisée « Complément d’enquête », du jeudi 2 décembre à 23 h 00 sur la 2 sera consacrée aux polices municipales et en particulier à celle de Béziers. Le décès de Mohamed Gabsi suite à son interpellation musclée y sera traité.

Le président de la République vient faire du Greenwhashing à Béziers sans aucun commentaire du président de l’Agglomération. Je m’attendais à des tweets et des JDB dithyrambiques du style : « Béziers capitale mondiale de l’hydrogène vert », « Après le vin : l’hydrogène, on est les meilleurs ». Mais rien, rien de rien, silence total, le président de l’Agglomération boude le président de la République. Ce n’est sûrement pas comme ça que des millions d’emplois vont ruisseler sur le Biterrois.

Le président de l’agglomération Béziers Méditerranée se déclarait récemment partisan : « d’une présidence autoritaire ». C’est maintenant chose faite puisqu’il peut en son propre nom et sans délibération exercer les prérogatives suivantes : signer ou résilier les marchés, intenter en justice, louer meuble ou immeuble, attribuer une subvention égale ou inférieure à 23 000 euros, ouvrir une ligne budgétaire égale ou inférieure à 12 millions d’euros … A Béziers, la présidence autoritaire c’est ici et maintenant !

Le nouveau cycle de conférences : « Béziers libère la parole de l’extrême droite » délocalisé à la Médiathèque André Malraux devait : « … revisiter le sort d’Olympe de Gouges et le replacer dans les massacres républicains de 1792 … ». Le procureur de la Révolution Française invité à grand renfort de publicité (René Viennet) a réussi à faire fuir les 80 personnes présentes. Mener une croisade culturelle, comme dirait Richard Vassakos, ça ne s’improvise pas !

Pour annoncer la fête de la bière du samedi 6 novembre aux arènes, la mairie brune de Béziers avait convoqué par voie d’affiches une bavaroise blonde . . . Une mairie brune qui donne dans le folklore munichois ça ne vous rappelle rien ?

Dans un twet toujours, Robert Ménard déclare : "Si E Zemmour déjeune avec J.M. Le Pen et la fille d'un dignitaire nazi qui assume et défend le passé nazi de son père : c'est inacceptable, c'est immoral". Immoral c'est sûr ! innaceptable beaucoup moins puisque le même R Ménard envisage de voter E. Zemmour s'il arrive en tête dans les sondages.

La commission d'enquête indépendante de la hiérarchie catholique vient de révéler qu'entre 2900 et 3200 pédo criminels avaient sévi dans l'église catholique depuis 1950, soit depuis 70 ans, sans être inquiétés par leur hiérarchie. On attend la même commission d'enquête indépendante de l'IGPN pour dénombrer les délits de faciés et autres ''bavures'' racistes dans la police.

Passage éclair de la rock star identitaire à la salle municipale Zinga Zanga samedi 16 octobre à Béziers. Après avoir chanté ses plus grands succès : ‘’travail, famille, patrie’’, ‘’tout le pouvoir aux blancs’’, ‘’Pétain revient’’, ‘’l’avortement c’est fini’’, ‘’les arabes et les noirs à la mer’, ’’les 35 heures comptent pour du beurre’’, ‘’les pédés doivent être excommuniés’’, ‘’Jésus Christ n’est plus un hippie’’ . . . Éric Zemmour a dédicacé quelques-uns de ses albums avant de repartir aussi vite qu’il était arrivé.
Aller et venir sans s’arrêter c’est justement ce que signifie Zinga Zanga . . .

 

Florilège de slogans entendus dans les travées de Zinga Zanga samedi :
- le classique « Zemmour président », pour ceux qui ne s’intéressent pas à la politique ça n’a rien à voir avec la marque de beurre et de camembert,
- le risqué « les femmes avec Zemmour », surtout pour celles qui ne veulent pas être importunées,
- le prémonitoire « Ménard premier ministre », si bien sûr Ménard abandonne Le Pen en pleine campagne électorale.

Samedi toujours, d’après Midi Libre, le couple présidentiel biterrois a réservé un accueil républicain à l’Hôtel de ville à la vedette du jour. Appeler ‘’accueil républicain’’ une rencontre entre un maire qui souhaite la mise en place d’un : « régime autoritaire » et un candidat pas encore déclaré qui réhabilite Pétain et le gouvernement de Vichy, je ne sais pas si c’est la bonne terminologie.

À la suite d’une très courte semaine d’organisation 11 organisations syndicales, politiques et associatives se sont retrouvées dans le cadre d’un communiqué commun et d’un rassemblement devant la mairie de Béziers vendredi 15 octobre à 18 h 00. Cette constitution d’un large front antifasciste est une bonne nouvelle sur la ville, il reste à maintenir et amplifier cette unité qui a regroupé entre 150 et 200 personnes.

Lu dans le dernier numéro de la Pieuvre du midi, l’Assemblée nationale a adopté à la quasi unanimité le 5 octobre dernier une proposition de loi : « interdisant les pratiques visant à modifier l’orientation sexuelle et / ou l’identité de genre d’une personne ». En clair il s’agit d’interdire les pressions religieuses et pseudos médicales, qui sous couvert de thérapies de conversion imposées visent à empêcher l’orientation sexuelle. L’assemblée a voté ce texte progressiste à l’unanimité moins 3 abstentions dont celle d’Emmanuelle Duverger Ménard. Encore une fois la députée vote plus à droite que l’extrême droite.

Clin d’œil à nos amis de la Pieuvre du midi et interrogation écrite pour nos lecteurs : ZEMARD et MENOUR sont dans un bateau, MENOUR tombe à l’eau. Qui reste sur le bateau ?

 

Dans un de ses tweet Robert Ménard déclare : "Sur Vichy et Pétain Eric Zemmour se trompe, ce régime a été une insulte à la France". Pour autant il envisage de voter Zemmour s'il est en tête des sondages. C'est une leçon d'opportunisme.

Dans un tweet toujours, Robert Ménard déclare :  "J.M. Le Pen qui soutient E. Zemmour c'est un coup de poignard dans le dos de sa fille". Et le même Robert Ménard qui invite E. Zemmour à mener campagne à Béziers dans une salle municipale aux frais des contribuables le 16 octobre prochain, c'est quoi ?

Lors de la séance municipale du lundi 27 septembre 2021 au palais des congrés : le maire de Béziers a longtemps dénommé la future brigade cynophile qui va être crée : "la brigade cinéphile". C'est ce que les psychologues appellent un lapsus révélateur. En l'occurence, il est facile de comprendre que pour le maire de Béziers la réalité policière c'est comme un film.

Lors du conseil municipal du 27 septembre 2021, le maire de Béziers a réaffirmé les origines grecques de la ville il y a 2600 ans de cela. Les nazis avant lui avaient aussi fantasmé sur un peuple d'élus qui mêlait Germains et Grecs : on sait depuis ce qu'ils en ont fait.

Vendredi 17 septembre, la nouvelle école des Tamaris a été inaugurée. Devant un parterre d’enfants assis sagement dans la cour de leur nouvelle école, le maire de Béziers a donné une fois de plus dans le pédagogique : « C’est une victoire contre les abrutis, les petits connards, les petits salopards qui ont mis le feu ! ». Il va falloir expliquer au maire de Béziers que les enfants ne votent pas et qu’à ce titre ils ne constituent pas une cible électorale. Les instituteurs des Tamaris de leur côté vont avoir bonne mine quand ils vont reprendre les enfants qui disent des gros mots.

Samedi 18 et dimanche 19 septembre, lors des journées du patrimoine, les biterrois ont pu visiter les deux abris anti aériens construits pendant la seconde guerre mondiale sous la place Emile Zola. La ville de Béziers annonce les avoir aménagés en mode immersif et pédagogique. Côté immersif ça pourrait être : venez-vous protéger du grand remplacement. Côté pédagogique ça pourrait être : en 1944 les biterrois étaient protégés des bombes alliées par l’occupant nazi.

Mardi 21 septembre, (lu dans Midi Libre) l’indulto en matière de tauromachie c’est quand le toro est gracié. Contrairement aux apparences, gracié ne veut pas dire sauvé. Pour s’en convaincre il suffit d’écouter R.Margé, propriétaire du toro, après la corrida : « il est un peu raide . . . », « la tramontane nous aide à panser les blessures. . . », « là on a 15 jours difficiles à passer, où tout peut arriver. . . ». Il faut dire que selon le même Margé le toro : « avait pris trois piques, dont les deux premières de 30 mètres, la troisième avec beaucoup de vivacité. . . ». S’il est sauvé Gamus, le toro indulté, deviendra reproducteur et il sera entouré d’une trentaine de vaches. Au fond les aficionados et les djihadistes ont la même croyance : les guerriers valeureux vont aux paradis entourés de vierges.

Mardi 21 septembre, quand il n’écrit pas le soir à Marine, le maire de Béziers lit les livres d’Éric et le poste sur son compte tweeter. C’est ce qui s’appelle être consensuel. Si vous aussi vous voulez lire le soir, je vous conseille le livre de Richard Vassakos, La croisade de Robert Ménard, une bataille culturelle d’extrême droite, paru aux éditions Libertalia qui coûte 10 euros. C’est un excellent condensé de la bataille culturelle d’extrême droite que mène le maire de Béziers dans "sa" ville. Vous pouvez aussi vous faire prendre en photo en lisant Vassakos et l’envoyer à vos amis. Ça fera de la pub . . . méritée !

 

Après deux mois de fermeture la seule déchetterie biterroise, au Capiscol, vient de rouvrir ses portes. Question bête : où sont partis les déchets pendant ces deux mois ?

Les véhicules de Madame X. et de Monsieur Y. ont été placés en fourrière, le 8 mars 2021, alors qu’ils étaient stationnés sur la rue Jacques Brel à Béziers.

Or cette rue ne comportait aucune indication formelle d'interdiction de stationner (absence de marquage au sol ou de panneau).

Pour réparer l'excès de zèle de la police municipale, le conseil municipal, réuni le 27 septembre 2021, décide en conséquence de procéder au remboursement des frais de fourrière engagés par les deux faux contrevenants.

L'erreur de la police municipale est humaine…mais il serait diabolique pour elle de persévérer !

 

Pegasus, c’est ce logiciel espion utilisé par onze pays qui peut prendre le contrôle des ordinateurs et portables de personnalités. Ça n’a pas loupé, Robert Ménard pense être l’une d’entre elles.

Pour espionner Robert Ménard ce n’est pas la peine d’investir dans un logiciel espion très onéreux. Il suffit de l’écouter sur BFMTV, SUD RADIO ou de lire son compte TWEETER. Le personnage n’est franchement pas connu pour sa discrétion ou sa retenue.

La ville de Béziers avait donné une subvention à l’association SOS Chrétien d’Orient. L’association du même nom vient de donner un label à la municipalité. En termes politiques ça s’appelle arrangements entre amis d’extrême droite.

Une Gay Pride est en cours d’organisation à Béziers grâce au collectif Collages Féminicides. Un conseil au collectif : évitez de demander une subvention à la députée.

 

Mardi 14 septembre, à la suite de jets de parpaings contre des employés municipaux qui procédaient au nettoyage d’une rue avec leur balayeuse, le maire de Béziers aurait pu prononcer un discours sur la défaite de la citoyenneté après une mandature d’extrême droite. Car le bilan de cette mandature c’est un quartier éventré, une sécurité aux abonnés absents, des habitants stigmatisés, une population discriminée et des imbéciles qui confondent les employés municipaux avec leur patron. À la Devèze comme ailleurs l’extrême droite conforte et entretient les fractures sociales. C'est son fond de commerce !

Selon Jean-Michel Vidal président du directoire de l’ASBH : « Le maire de Béziers n’est pas intrusif dans nos décisions ». Intrusif peut-être pas, mais directif sûrement puisque c’est le maire de Béziers qui ira défendre la cause du club à la DNAG à la place de . . . Jean-Michel Vidal.

Le président du club de foot de la Devèze (Olympique Jeunesse Béziers), Hadj Belkacem, s’estime victime de son engagement aux départementales. Arthur Bachès, chef de cabinet du maire, estime dans Le Midi Libre que c’est impossible. Non c’est possible, c’est exactement ce qui est arrivé à une autre association de la Devèze : Arc En Ciel.

La municipalité a décidé de participer au concours du plus beau centre-ville de France. Pour concourir la municipalité a envoyé une photographie représentative, celle de la rue du 4 septembre. L’avantage avec une photographie c’est qu’on ne remarque pas les faux magasins fermés des vrais magasins ouverts.

Selon Ménard l’extrême droite n’assumerait pas ses points d’accord avec Macron. Lui si, il a soutenu toutes les réformes du quinquennat, dont celles des retraites et de l’assurance chômage. Au fond Ménard est Macron compatible.

Pour le maire de Béziers : Philippot, Dupont-Aignan, Zemmour, les cadres du RN seraient tous des complotistes mais ils restent ses amis. Allez y comprendre quelque chose.

Ménard a demandé à Mesquida, le président du conseil départemental, que la scène de Bayssan reçoive une copie du colosse de Rhodes de 40 mètres de haut. Sans doute parce que c’est une des merveilles du monde comme lui.

Le colosse de Rhodes reposait sur une jambe gauche et une jambe droite. Ménard, lui, repose sur une jambe droite et une jambe d’extrême droite.

Finalement le grand écart ça ne marche pas. Le colosse de Rhodes s’est écroulé à la suite d’un tremblement de terre.

La nouvelle présidence de Ménard commence bien. Il oublie d’envoyer une lettre à la DNAG (Direction nationale d'aide et de contrôle de gestion), du coup le club prend 20 000 euros d’amende et perd 3 points au classement.

D’après Mélenchon, Zemmour en berbère voudrait dire olive / olivier. Ménard a raison : Olive c'est pas un nom pour être présidentiable.

Rififi cet été entre Brigitte Bardot condamnée 5 fois pour haine raciale et Robert Ménard végétarien mais fan de corrida. Le tact et la délicatesse étaient au rendez-vous. Pour Ménard : « Avec les matadors Brigitte n’a pas toujours dit non », pour Bardot : « Si j’étais sortie avec un toréador ça ne se serait pas passé comme ça, je serai revenue avec les oreilles et la queue ». Lequel des deux va devenir ministre de la Culture du gouvernement Le Pen ?

Zemmour et Le Pen sont d’accord sur une chose pour le diner de la réconciliation biterrois proposé par Ménard. Ils exigent de manger de la viande !

Ménard qui était favorable à la candidature Zemmour au printemps dernier explique maintenant à Marine Le Pen comment elle peut gagner l'élection présidentielle de 2022. Bizarrement personne, ni Zemmour, ni Le Pen ne le traitent de faux cul.

Monsieur Ménard est pour le passe sanitaire à Béziers. Madame Ménard est contre le passe sanitaire à l’Assemblée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.