En bref

Les scandales Buitoni, Kinder et Lactalis montrent que « rentabilité et sécurité alimentaire ne vont pas ensemble ». Las, les grandes entreprises fautives restent souvent impunies.

(Source Reporterre)

 

 

 

Dimanche 10 avril, pour le 1er tour des élections présidentielles, Jean Castex a fait un aller-retour en Falcon (avion privé du gouvernement) pour aller voter à Prades (près de Perpignan),  soit une distance totale de 1600 kms. Et ce, alors que Jean Castex n’est resté sur place que deux heures.

Ce voyage a émis autant de CO2 qu’un Français en 6 mois et coûté 10 000€ au contribuable.

Un collectif citoyen a décidé de l’interpeller (une pétition est en ligne) pour lui demander de prendre en compte les enjeux écologiques, et de faire une procuration pour les prochaines fois !

(Source Reporterre

 

Plus de 10.000 personnes ont manifesté à Paris contre l'extrême-droite et le second tour Le Pen - Macron. À la fin de la manifestation, la police a chargé, lancé des gaz lacrymogènes et interpellé des manifestants sur la place de la République.

(Source Révolution Permanente)

Entre les deux tours, la police veille et la répression continue....

 

Ce jeudi 14 avril, vers 21h30, une grosse quinzaine de militants d’extrême droite ont attaqué le local auto-géré du Barricade, en jetant des projectiles et des fumigènes dans l’enceinte du bâtiment. La devanture a été détruite mais aucun blessé n’est à déplorer.

C’est la deuxième fois que le Barricade se fait attaquer par des nazillons depuis sa réouverture Rue Bonnie.

(Source Le Poing)

 

Si la Décroissance est la seule réponse possible au  système économique néolibéral basé sur la poursuite de la croissance qui nous conduit droit dans le mur, il va falloir d'abord réduire les inégalités avec des taxes sur les richesses et les revenus, ainsi qu’instaurer un salaire maximum acceptable, comme c’est déjà le cas dans la fonction publique et dans l’Économie Sociale et Solidaire.

(Source La Relève et la Peste)

 

Portés par un puissant lobbying, les pronucléaires tentent de séduire l’opinion publique. « Le nucléaire n’émet pas de gaz carbonique », vraiment ? L’atome n’est ni anodin pour le climat, ni pour les citoyens.

Face à ces lobbies qui présentent le nucléaire comme LA solution au défi climatique, Reporterre a mené l’enquête. Comment l’atome s’est-il imposé dans le débat public ? Un accident grave est-il possible en France ? La sobriété n’est-elle pas la meilleure solution à l’urgence climatique ?

(Source Reporterre)

 

Les ratios richesse sur revenu ont fortement augmenté ces quatre dernières décennies. Aux Etats-Unis et en Europe, ils sont passés de 250-300 % à 500-600 % entre 1980 et ces dernières années. En Chine, le ratio richesse sur revenu national a été multiplié par cinq sur la même période.

C’est à un véritable « retour du capital » auquel nous assistons depuis les années 1980. 

(Source D'un camp l'autre)

 

Alors que le coût de la vie a explosé, Amazon refuse d’augmenter dignement les salaires.

Face au mépris de la direction, les salarié·es sont rentré·es dans un rapport de force avec les patrons à l’occasion des Négociations Annuelles Obligatoires. Depuis quelques semaines, ce sont tous les grands entrepôts français de la multinationale qui sont touchés.

(Source Union Communiste Libertaire)

 

L’extrême droite a été renforcée, démultipliée et banalisée par la présidence d’Emmanuel Macron, qui avait été élu pour lui faire barrage.

Ce désastre peut inciter au vote pour Jean-Luc Mélenchon dans l’espoir d’exclure Marine Le Pen du second tour....

Un  « Parti-pris » d'Edwy Plenel à lire ICI

(Source Médiapart)

Et si c'était Macron qui ne se qualifiait pas pour le second tour ?

 

 

 

 

 

Plusieurs centaines d’organisations citoyennes appellent à une mobilisation ce samedi 9 avril dans toute la France et en particulier dans l'Hérault (Montpellier, Béziers, Lodève,...).

À la veille du premier tour de la présidentielle, la « marche pour le futur » veut mettre la justice, le climat, l’égalité et la paix au cœur des débats.

(Source Reporterre)

 

À quel mix sera-t-on mangé ?

Si l’énergie se fraye pour la première fois une place dans la campagne présidentielle, les options des candidats font apparaître un fort clivage gauche/droite.

(Source Reporterre)

 

L’Observatoire national des street-medics et secouristes volontaires a fait paraître ce jour un rapport d’enquête sur les victimes de violences prises en charge par les secours « inofficiels » durant les manifestations Gilets jaunes et Retraites, entre fin 2018 et début 2020.

Ce rapport s’appuie sur le recensement, au fil de ces événements, effectué par la coordination de 87 groupes de street-medics partout en France. Il produit une estimation statistique établissant à près de 30 000 le nombre de personnes blessées par le maintien de l’ordre durant cette période. Une estimation dont la base scientifique est transmise et expliquée par le rapport.

(Source La Mule)

 

Depuis qu’elle existe, l’aide publique au développement (APD) française est caractérisée par deux dimensions : la solidarité (avec les pays récipiendaires) et l’intérêt (que la France elle-même trouve à son action). Les faits montrent que le plateau de la balance penche résolument vers la partie "intérêt" de ce diptyque. Or, tous les grands textes consacrés à l’aide, dont l’un des meilleurs exemples est la loi sur le développement solidaire et la lutte contre les inégalités mondiales promulguée le 4 août 2021, affirment que le premier objectif de cette politique publique est l’éradication de la pauvreté, ce qui devrait donc se traduire par une action résolument tournée vers la solidarité…

(Source Europe Sollidaire )

 

Le président sortant n’est pas obligé de descendre dans l’arène mais la guerre en Ukraine semble avoir dissuadé Emmanuel Macron de se confronter aux autres candidats et candidates. Cette absence de débat risque de créer pour la suite un problème de légitimité.

C'est le sujet de USUL cette semaine - à regarder ICI

 (Source Médiapart)

 

 

Ce dimanche 3 avril a eu lieu une importante manisfestation antifasciste à Paris dans un contexte où l’extrême droite pourrait obtenir entre 30 et 35% des voix lors du 1er tour de l’élection présidentielle et où Marine Le Pen est annoncée autour de 47,5% au 2nd tour, où se banalisent leurs discours racistes dans le « débat public » et où se multiplient les violences fascistes dans la rue. 

(Source Contretemps)

 

Le propos est « entendu de la bouche d’un homme au cœur du système ». On ne sait pas qui est l’homme. Mais on sait qui rapporte ses propos. C’est Jean-Dominique Merchet, éditorialiste bizarre, entendre : reconnu par la corporation « éditorialiste » quoique faisant souvent écart à sa ligne d’uniforme imbécillité.

Ici, la qualité du rapporteur rend plus difficile d’évacuer pour complotisme la véracité du propos rapporté. On tiendra donc pour raisonnablement assuré que : oui, ils se sont goinfrés comme des porcs.

"La Firme des animaux, leur société et la nôtre", un article de Frédéric Lordon, à lire ICI

(Source Le Monde Diplomatique)

 

Sept militants de Greenpeace ont été arrêtés jeudi 31 mars à l’aube. Ils s’étaient introduits sur le chantier de l’EPR de Flamanville (Manche) afin de dénoncer « l’irresponsabilité » d’Emmanuel Macron et des autres candidats à la présidentielle souhaitant relancer le nucléaire. « Le parquet de Cherbourg a confirmé qu’il y avait bien eu une intrusion sur le site et plusieurs interpellations », précise Franceinfo, via l’AFP. Parmi ces militants interpellés se trouverait le directeur général de Greenpeace France Jean-François Julliard.

(Source Reporterre)

 

 

Pendant toute la campagne présidentielle, les candidats pro-nucléaires ont multiplié les déclarations mensongères, tentant de faire passer l’atome pour une énergie verte.

Pour dénoncer ces mensonges, le Réseau « Sortir du nucléaire » a organisé à Paris, la première édition des Trophées « Nucléaire vert 2022 » afin d’épingler les candidats pro-nucléaires sur leurs politiques de greenwashing en matière énergétique.

Enfin, les candidat.es se sont livré.es avec enthousiasme à un concours de qui repeindra son affiche en vert le plus rapidement.

Découvrez-les - Interpellez-les

(Source Sortir du Nucléaire)

 

 

 

Afin d'assurer la sécurité alimentaire de l'Europe face à la guerre en Ukraine, les ministres de l'Agriculture réunis à Bruxelles, lundi 21 mars, sont tombés d'accord pour sortir de l'ordre du jour le règlement sur les pesticides.

Moins de pesticides dans les assiettes ? promesse renvoyée aux calendes grecques !

(Source Le Canard Enchaîné du 30 mars / Conflit de canard)

(Source Actu-environnement)

 

Le président de la République détiendrait-il de l’argent placé sur un trust dans un paradis fiscal ?

Les journalistes Jean-Baptiste Rivoire et Gauthier Mesmier soupçonnent qu’une part de la rémunération du locataire de l’Élysée par la banque Rothschild, en 2012, ait été versée dans un trust à l’étranger.

(Source L'humanité)

 

Le 27 janvier dernier, la Bibliothèque universitaire de Nanterre organisait un débat en présence de Bernard Friot, sociologue et économiste, professeur émérite à l’Université de Paris Nanterre, et Vincent Liegey, ingénieur, chercheur interdisciplinaire et spécialiste de la décroissance.

Chacun y a présenté sa proposition, respectivement le Salaire à Vie et la Dotation Inconditionnelle d’Autonomie (ou une version décroissante du revenu universel).

(Source The Conversation) A lire ICI

 

La mobilisation contre le projet TERRA 2 a payé ! Et c'est une deuxième victoire qui semble se profiler pour le collectif et ses soutiens. Le juge des référés a ordonné la suspension de l'arrêté  préfectoral concernant les espèces protégées.

 (Source Le Poing)

 

 

Gabriel Attal, porte parole du gouvernement, le confirme : le gouvernement exclut de taxer les superprofits des pétroliers pour faire face à la flambée des prix de l’énergie

Pour rappel, les géants de l'énergie, et notamment TotalEnergies ont réalisé des superprofits. Total a fait 16 milliards de bénéfices en 2021, et dépensé plus de 8 milliards pour ses actionnaires.

 (Source Ouest France) - (Source Le Monde)