En bref

Il ne s’agit pas d’une archive des pires heures des années 1940, mais d’une photo prise en février 2024, dans la ville de Beit Hanoun, dans la bande de Gaza. C’était la petite Anhar Al-Shanbari, âgée de 2 ans seulement, une petite fille squelettique, emportée par la famine. Attention cette image est insoutenable !

(Contre Attaque)

À Béziers, le syndicat Force Ouvrière marche main dans la main avec le maire d’extrême droite Robert Ménard. L’entente est tellement bonne que deux de ses délégués ont rejoint les bancs de la majorité.

(Street Press)

 

Après des années de dénégation, le PDG d’Uber a fini par l’admettre : l’entreprise modifie la rémunération de ses chauffeurs en fonction de leurs « schémas comportementaux ». Secret de Polichinelle : depuis des années, de nombreux universitaires et syndicats accusent l’entreprise de pratiquer une « discrimination salariale algorithmique ». Elle passe par la collecte des données de leurs chauffeurs pour décider de leur rémunération. Un moyen de réduire subrepticement les salaires tout en contournant le principe légal « à travail égal, salaire égal ». Cet aveu coïncide avec des grèves massives de travailleurs Uber, réclamant une réforme de leur statut. Mais l’entreprise, qui possède des relais étroits dans les institutions européennes comme au sein du Parlement britannique, parvient pour le moment à mettre en échec toute réforme structurelle…

(Le Vent Se Lève)

À Bruxelles, un millier de tracteurs ont paralysé le quartier européen, en marge d’une réunion des ministres de l’Agriculture des Vingt-Sept. Les paysans ont défendu des revenus dignes, la fin du libre-échange, et parfois les normes environnementales.

(Reporterre)

Alors que l’importance accordée au bien-être animal gagne du terrain, l'utilisation d’animaux à des fins scientifiques soulève de plus en plus de questions éthiques à tel point qu'une nouvelle génération de chercheurs fait aujourd'hui le choix de privilégier des méthodes alternatives. Une évolution des mentalités encore trop timide pour les associations de protection des animaux qui réclament de nouvelles lois pour mettre totalement fin à l’expérimentation animale.

(L'Info durable)

L'événement a mis toute une région en émoi. Le concert "Call of terror", un événement de black métal néonazi interdit par cinq préfectures de la région Auvergne-Rhône Alpes, s'est finalement déroulé ce samedi 24 février dans la commune de Vézeronce-Curtin, en Isère, contre l'avis des autorités.

(Midi Libre)

«Chéri, les voisins sont là, baisse le pont-levis.»

Les méchants de la saga James Bond peuvent aller se rhabiller. Depuis qu'ils ont appris que Mark Zuckerberg se faisait construire un gigantesque bunker sous sa propriété hawaïenne, les puissants de ce monde veulent tous la même chose. Pour le plus grand bonheur d'entreprises spécialisées dans cette forme (très) particulière d'architecture, raconte le magazine américain The Hollywood Reporter.

(Korii)

 

Le Salon Sésame, organisé du 1er au 3 mars au parc des expos de Nîmes, prévoit des intervenants pour le moins douteux. Parmi eux, un auteur jugé homophobe, un médecin connu pour ses propos anti-vaccins, un « journaliste » propagateur de fakes news, des « thérapeutes » cités par les missions de lutte contre les dérives sectaires… Le tout en partenariat avec Midi Libre, dont le logo est sur l’affiche de l’évènement.

(Le Poing)

 

Gros intérêts financiers, soutien sans faille de l’État... Le documentaire « Mégabassines, histoire secrète d’un mensonge d’État » coproduit par Off Investigation et Reporterre est désormais en accès libre.

(Reporterre)

 

Le 27 août dernier, un spectaculaire éboulement dans la vallée de la Maurienne a entraîné la fermeture de la ligne ferroviaire reliant Paris à Milan. Cet incident intervient au cœur des débats entourant la construction du tunnel Lyon-Turin, mettant en lumière les défis auxquels sont confrontés les projets ferroviaires d’envergure dans le contexte de la transition écologique.

(Le Vent Se Lève)

 

C’est un lac artificiel grand comme 250 piscines olympiques qui irrigue une quarantaine d’exploitations agricoles. Après Sainte-Soline, c'est l'autre gros conflit de l'eau entre défenseurs de l'environnement et agriculteurs, une saga judiciaire.

Et aussi un caillou dans la chaussure de l'Etat. Le feuilleton dure depuis cinq ans, depuis que cet ouvrage a été construit sans autorisation par la chambre d'agriculture du Lot-et-Garonne, fief du syndicat agricole la Coordination rurale.

(France Inter)

Cancers, maladies liées à la pollution de l’air... Plus de 500 soignants alertent dans cette tribune sur les risques sanitaires de la construction de l’autoroute A69 entre Toulouse et Castres.

(Reporterre)

Parce qu’il est admis que certains biens culturels ne sauraient être de simples marchandises, ils sont retirés du jeu du marché pour préserver la vitalité de nos cultures. Il en est de même pour les biens et services assurant les besoins alimentaires des humains.

(Géographie en Mouvement)

Une altercation aurait eu lieu alors que les gendarmes étaient venus demander à Mariano d’enlever son pull et des T-shirts accrochés à son stand en soutien à la Palestine (“Free Palestine”), ce que ce dernier a refusé de faire. L’homme aurait alors voulu défendre Mariano, et a été embarqué par les gendarmes.

(Radio Pays d'Hérault)

Le parti Reconquête est un parti néofasciste. Son fondateur, ouvertement pétainiste, a été condamné plusieurs fois pour des provocations à la haine raciale en plus d’être accusé d’agressions sexuelles par 8 femmes. Eric Zemmour a été, dès l’origine, une créature médiatique : obscur journaliste d’extrême droite, il a été rendu célèbre grâce à l’émission sur France 2 de Laurent Ruquier dans les années 2000. Grassement rémunéré pour diffuser dans des millions de foyers ses idées ouvertement racistes, violemment misogynes et révisionnistes, il a pu, grâce au soutien du service public, faire fortune et se lancer en politique.

(Contre Attaque)

Le nombre de départements où l’obtention du revenu de solidarité active (RSA) sera conditionnée à 15 heures d’activité va passer d’ici fin février de 18 à 47. La liste des départements n’a pas encore été dévoilée, mais ils seront 47 à expérimenter le versement du Revenu de solidarité active (RSA) conditionné à 15 heures d’activité. La généralisation de cette disposition plus stricte pour les bénéficiaires est prévue pour 2025.

(20 minutes)

L’Alaska subit de plein fouet le changement climatique. Avec la hausse des températures, le pergélisol, ce sol gelé en permanence, se dégrade et les glissements de terrain se multiplient, menaçant des villages. Dans cette vidéo diffusée avec LeMonde.fr, rejoignez sur le terrain les scientifiques qui tentent de comprendre ce qu'il se trame sous terre.

(CNRS) Vidéo ICI

La CEDH a rendu aujourd’hui 08/02/2024 son verdict sur l’affaire de la nasse du 21 octobre 2010. Après 13 ans de bataille juridique et militante, si la France a été condamnée à payer 1 714,28 euros aux requérants, la décision n’est pas une victoire politique.

(Rebellyon)

Gabriel Attal a annoncé la suppression prochaine de l’allocation spécifique de solidarité (ASS) pour les chômeurs en fin de droits. Les anciens bénéficiaires – une majorité de séniors, devraient basculer vers le RSA. Alors qu’il a déclaré vouloir « fermer une trappe à inactivité », le Premier ministre élargit en réalité un gouffre à pauvreté.

(Rapport de Force)

Face au manque d’eau, les Pyrénées-Orientales font l’inverse de ce qu’il faudrait faire. Le département construit toujours plus et prône le technosolutionnisme.

(Reporterre)

 

Un gigantesque dossier de fraude fiscale…En perquisitionnant le siège lavallois de Lactalis, ses bureaux parisiens ainsi que l’hôtel particulier de son PDG Emmanuel Besnier, les enquêteurs de la Brigade nationale de répression de la délinquance fiscale ont ajouté de nouvelles pièces à la tentaculaire affaire visant le géant français du lait.

(Médiacités)

Le retour du redoublement et les classes de niveaux vont accroitre les inégalités à l’école. Les classes populaires, principales pénalisées, ne seront pas dupes.

(Observatoire des Inégalités)

La colère agricole a entraîné de nombreux mouvements de révolte partout en France. Si le poids des normes écologiques est largement pointé par les syndicats de l’agriculture industrielle comme responsable des maux, d’autres, comme la Confédération Paysanne, s’interrogent plutôt sur le modèle économique sur lequel repose ce secteur crucial pour notre société.

(Mr Mondialisation)

Les images ont tourné en boucle. Les agriculteurs ont quitté leur ferme pour bloquer des routes, des ronds-points, contrôler des camions frigorifiques ou converger vers Bruxelles ou Paris et le marché international de Rungis. Les annonces jeudi du Premier ministre Gabriel Attal ont conduit la FNSEA et les Jeunes agriculteurs à appeler à suspendre le mouvement.

Une énième crise agricole ? Une version moderne des jacqueries d’antan ? Peut-être pas...

(The Conversation)

Le 23 janvier dernier, un policier était jugé au tribunal de Nantes pour avoir ouvert le crâne d’un manifestant en mars 2016, lors d’une manifestation contre la “Loi Travail”. Il a fallu quasiment 8 ans pour qu’un seul agent comparaisse, alors que des centaines de personnes avaient été blessées, parfois gravement, lors de ce mouvement social.

(Contre Attaque)

 

La Coordination rurale ne goûte pas les normes environnementales, défend le protectionnisme et une vision identitaire des paysans. Portrait d’un syndicat agricole aux valeurs compatibles avec l’extrême droite.

(Reporterre)

 

C'est un nouveau mouvement national qui mobilise le monde de l’éducation. La grogne monte dans le corps enseignant contre « le choc des savoirs », réforme annoncée du primaire et du secondaire. Sont mis en cause les groupes de niveaux et toujours l’absence de moyens pour créer de bonnes conditions d’enseignement.

(France Info)

En Lozère, c'était ce lundi la première manifestation de la Confédération Paysanne. "C'est quand même un peu paradoxal et presque ridicule que des gens qui ont du gros capital, et des gros tracteurs à 150.000 euros qu'ils changent tous les deux ans... viennent pleurer qu'ils n'ont pas d'argent".

(France Bleu)

« La France pourrait redistribuer complètement autrement la PAC. Les Etats membres ont la possibilité de plafonner les aides la PAC. Rien n’empêche la France de plafonner les aides de la PAC à 100 000 euros par agriculteur, ce qui libérerait un volume financier énorme. Ce plafonnement n’écrêterait que les grosses structures, c’est bien la preuve que les gens qui sont à la manœuvre sont ceux qui ont intérêt à ne pas ce que ça change »

(La Relève et La Peste)

Avec cette tribune nous nous adressons à tous les agriculteurs et agricultrices ayant manifesté leur colère ces derniers jours, mais aussi à toutes celles et ceux qui hésiteraient encore à les rejoindre. Nous, organisations écologistes, paysan-nes et militant-e-s pour un autre modèle agricole depuis des décennies partageons cette colère, et refusons le discours dominant qui voudrait faire de nous vos ennemis.

(Terres de Luttes)

À l’issue d’un épisode inédit qui a vu l’exécutif se défausser sur le Conseil constitutionnel pour éliminer des dispositions nauséabondes qu’il avait lui-même complaisamment validées, reste une loi qui s’en prend violemment aux droits des personnes étrangères.

(Gisti)

Ce qui était attendu, est arrivé : le Conseil constitutionnel a largement censuré la loi sur l’immigration, votée le 19 décembre dernier par une large partie des députés macronistes, associés aux LR et au Rassemblement national.

(Alternatives économiques)

Le Comité National de la Confédération paysanne réuni aujourd’hui affirme sa pleine solidarité avec les mouvements d’agricultrices et d’agriculteurs en France. Le constat est partagé : la colère exprimée est légitime, tant le problème de la rémunération du travail paysan est profond. Il y a 25 ans, la Confédération paysanne dénonçait déjà les conséquences du libéralisme, du Larzac à Seattle.

(Rebellyon)

Les déclarations du Ministre de l’Intérieur sont souvent consternantes ou déprimantes, mais cette fois-ci, Gérald Darmanin annonce d’excellentes nouvelles pour toutes les personnes révoltées de ce pays : attaquer une préfecture n'est pas une dégradation et les gens qui souffrent ne seront plus réprimés.

(Contre Attaque)

On a compté et en cinq ans, il y a eu pas moins de 30 aller-retours de négociation et de réforme de l’assurance chômage. Au total, deux grandes réformes et une dizaine de lois, décrets et règlements ont profondément transformé le droit au chômage en France. Nul besoin de culpabiliser, à ce niveau de complexité ça relève d’une volonté politique d’enfumage. Ne rien comprendre au chômage est le signe d’une dépossession.

(Frustation)

Après avoir travaillé toute la saison agricole, 17 travailleurs marocains n’ont toujours pas été payés. Coincés dans le Vaucluse, ils ont décidé de rester ensemble jusqu’à avoir obtenu gain de cause, malgré des conditions de vie indignes.

(Basta!)

 

Les géants de la tech se lancent dans une course aux applications et services qui proposent des soins médico-psychologiques. Si l’utilité de tels produits est loin d’être avérée, ils promettent néanmoins à ces entreprises de nouvelles sources lucratives de données hautement personnelles…

(Le Vent Se Lève)

 

Les conflits d’intérêts entre les services de l’État et les coopératives agricoles industrielles sont légion dans la création des mégabassines des Deux-Sèvres. Un enquête a été réalisée en collaboration avec le média Reporterre . Elle est diffusée en partenariat avec l’émission La Terre au carré, de Mathieu Vidard, sur France Inter.

Le premier volet - Profit, export et grandes cultures : les vraies raisons des megabassines - est à lire ici.

 

 

Selon des documents rédigés par les services de renseignements, le ministère de l’Intérieur envisage la dissolution du GUD, de groupes hooligans mais aussi de trois associations pro-palestiniennes : le Comité Action Palestine, Samidoun Paris Banlieue et Capjpo EuroPalestine.

(Street Press 1) (Street Press 2)

 

L’année écoulée a été marquée par une série de revers pour nous tous. Nous avons tous beaucoup appris de ces luttes collectives, qui ont fait suite à la résistance des Gilets jaunes. En 2024, en utilisant ces expériences, nous pouvons réussir à faire reculer le gouvernement dans son entreprise de destruction de nos vies. Et si les Jeux Olympiques organisés à Paris étaient une belle occasion pour cela? 

(Frustation)

Nous vivons une époque où chaque problème semble être attribué à la présence d’immigrés en France. Ils seraient responsables de tout. C’est une idée tellement absurde qu’on pourrait en rire. Malheureusement, cela a conduit à l’adoption d’une loi. L’immigration peut pourtant être un apport pour la France et une vraie chance si l’on veut pouvoir mieux vivre ensemble.

(Street Press)

 

Les dernières déclarations du Président de la République s’inscrivent dans la continuité de ce qu’il faut bien nommer la militarisation croissante du pays. En appelant au « réarmement civique et moral » de la jeunesse, après avoir au mois d’août annoncé sa volonté de la « re-civiliser » (après les émeutes), Macron-Jupiter veut aller encore plus loin dans son embrigadement idéologique afin de la préparer au climat de guerre qu’il cherche à imposer à la nation.

(Bellacio)

La levée de boucliers suite à l’adoption de loi Asile et Immigration par le gouvernement, les Républicains et le Rassemblement National, et les mobilisations qui se développent en ce début janvier ont pointé certains aspects particulièrement scandaleux de l’approche gouvernementale, qui fait des migrants des délinquants en puissance.

(Attac)

La loi asile et immigration, voulue par le gouvernement Macron, réécrite par les Républicains et quasi dictée par le Rassemblement national, est sans conteste la loi la plus raciste et anti-sociale depuis 40 ans. Deux manifestations sont prévues en janvier contre cette loi, loi la plus raciste et anti-sociale de ces 40 dernières années. Mais pourquoi deux ? Donc, le 14 janvier une manifestation sans la CGT et le 21 janvier : une « grande marche citoyenne »

(Rapport de Force)

En mai 2022, Blast diffusait une enquête signée Thierry Vincent et Antoine Etcheto sur la menace fasciste que constituent les groupuscules d'extrême droite un peu partout en France. Cette enquête mettait au jour la présence de ces factions sur le territoire. Près de deux ans après cette enquête et malgré la dissolution de certains groupes, la menace est plus que jamais d'actualité. Les récents événements qui ont marqué l'actualité ces derniers mois, comme le meurtre de Nahel ou les projets d'installation de camps de migrants en Bretagne ont permis à ces groupes d’ultradroite de se renforcer et de s'organiser de façon plus étroite.

(En mai 2022, Blast diffusait une enquête signée Thierry Vincent et Antoine Etcheto sur la menace fasciste que constituent les groupuscules d'extrême droite un peu partout en France. Cette enquête mettait au jour la présence de ces factions sur le territoire. Près de deux ans après cette enquête et malgré la dissolution de certains groupes, la menace est plus que jamais d'actualité. Les récents événements qui ont marqué l'actualité ces derniers mois, comme le meurtre de Nahel ou les projets d'installation de camps de migrants en Bretagne ont permis à ces groupes d’ultradroite de se renforcer et de s'organiser de façon plus étroite.

(A voir sur Blast)

Par quoi commencer pour commenter la nomination de Gabriel Attal au poste de premier ministre et le tintouin médiatico-politique ? D’abord dire que, franchement, on s’en fout pas mal...

(Frustation)

Quelque 240 000 fragments de plastique par litre d’eau en moyenne. C’est ce qu’ont décompté des chercheurs en analysant l’eau contenue dans les bouteilles en plastique. Ces résultats ont alerté les scientifiques car cette teneur en particules plastiques est 10 à 100 fois plus élevée que ce qui était estimé jusque-là.

(Reporterre)

Le système économique néolibéral et capitaliste est aujourd’hui le principal acteur de l’éradication exponentielle de la vie sur Terre. Une situation qui nécessite la mise en place de mesures concrètes marquées d’une participation citoyenne et collective en vue d’une décroissance globale. Pour mieux comprendre ce que nous traversons, un brin d’histoire, de neurosciences, de psychologie et de mathématiques est nécessaire.

Le capitalisme n’est pas la source unique du problème. La différence avec la situation actuelle réside dans l’ampleur du massacre. Pour mieux comprendre comment l’humanité en est arrivée là, il peut être intéressant de remonter dans le temps.

(Mr Mondialisation)

Deux cents et une personnalités d’horizons divers, dont l’ex-Défenseur des droits Jacques Toubon, appellent à marcher le dimanche 21 janvier dans toute la France pour demander au Président de la République de ne pas promulguer la loi immigration.

(Tribune Médiapart)

Au cœur de Marseille, des hétérotopies, littéralement des « lieux autres », fabriqués par des collectifs, remettent en jeu les places des unes et des autres, inventent des règles sociales, explorent concrètement d’autres relations, en un mot creusent dans la ville un autre espace social. En compagnie de représentant.es de collectifs et associations, l’UPOP et les Philosophes Publics.ques vous invitent, le temps d’une soirée, à un déplacement vers trois hétérotopies, pour questionner le sens et la portée de ces espaces concrets d’expérimentation de vie alternative.

(Marcelle)

Après avoir réhabilité Pétain, écrasé les contestations sociales et fait entrer des pans entiers du programme du Front National dans le droit avec la «Loi Immigration», le macronisme continue d’assumer, chaque jour davantage, son ancrage à l’extrême droite.

(Contre Attaque)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.