Chers amis antiracistes, chers amis antifascistes, chers amis internationalistes, chers amis amoureux de la bande dessinée Belge, de l’éternelle jeunesse et de la connivence : Bonjour !

Vous êtes-vous, vous aussi, posé cette question : où sont passés Boule et Bill ?

 

Nés il y a bientôt 63 ans les héros de la célèbre bande dessinée Belge : l’ex petit garçon Boule et son chien Bill avaient quitté les planches et les bulles de la BD. Les suppositions les plus folles couraient sur leur sort.

Selon certains ils auraient été victimes d’un pédophile belge. Selon d’autres la série de films « Boule et Bill » tournés avec le sosie du candidat du PCF à la présidentielle : Frank Dubosc, prouverait qu’ils sont devenus communistes.  

Il n’en est rien ! ces affabulations complotistes cachent la vérité vraie. Boule et Bill ont simplement vieillis. Leur turbulence passée n’est plus qu’un lointain souvenir.    

Preuve irréfutable, nous avons retrouvé Boule et Bill dans le dictionnaire des classes de CP qui va être distribué dans les écoles de la ville par la mairie de Béziers.

 

Ils trônent fièrement sur la première page du dictionnaire biterrois

 

Autant vous le dire tout de suite, Boule est méconnaissable, il est cadavérique, il a perdu ses rondeurs et sa belle chevelure rousse, sa salopette bleue et son tee-shirt jaune. Il est vieillissant, plié en deux par les rhumatismes, mal rasé.

Bill lui a grossi. Ses oreilles si expressives tombent, son œil est torve, il est complètement avachi. On imagine mal très mal, Bill faire les 400 coups.

Sur la photo du dico, le regard enjôleur de Boule se tourne vers le jeune lecteur, il se veut complice il semble lui dire : moi aussi j’aime les chiens.

Bill lui fait de la figuration pas forcément à l’aise devant l’objectif de l’appareil photo et les objectifs électoraux de son maître.

 

Chers amis internationalistes, amoureux de la bande dessinée Belge, vous l’avez deviné le Baron noir a encore frappé.

Pour endoctriner les futurs électeurs des classes de CP de Béziers il a réquisitionné son chien Jojo et tente de faire croire qu’ils sont la réincarnation de Boule et Bill en trônant sur la première page du dictionnaire municipal.

Chers jeunes amis lecteurs des classes de CP de Béziers, il n’en est rien !

Le Boule de votre dictionnaire qui doit bien avoir 70 ans ressemble plutôt à Gérard ce personnage snob et vantard de la BD habillé pour l’hiver avec une veste en tweed.  Gérard qui finit toujours ridiculisé par les stratagèmes de Boule et Bill.

 

Chers jeunes lecteurs, ne soyez pas tristes et chagrinés par les mensonges du Baron Noir. Certes il est regrettable que le premier magistrat de la plus vieille ville de France et de l’Iranget usurpe une identité.

Chères jeunes lectrices, ne soyez pas tristes et chagrinées par le caractère machiste de la photo de votre dico. Dans le vrai Boule et Bill il y a Noisette la copine de Boule et Caroline la tortue terrestre.

Chers amis antifascistes, dans l’extrême droite l’affichage avec les animaux est donc de mise : les chats pour la dédiabolisation, les chiens pour la proximité.