Enquête

La santé économique de Béziers bascule dans les années 1960 au moment où des pans entiers de l’industrie locale ferment ( Fouga, Pidoux, Béteille . . . ).

par Didier

Pauvres qui venez vous loger à Béziers, vous préférez un logement indécent ou insalubre? Malgré l'indignation dont témoigne la couverture du Journal de Béziers n° 30 de 2016, la situation du logement à Béziers ne s'améliore pas lorsqu'on est pauvre. Il faut dire que le maire avait affirmé « je chasserai du centre-ville les pauvres, les maghrébins et les gitans ». Tous ceux qui y résident par manque de moyens financiers…

par Khan Did

Nous rappelons que Béziers est la seconde ville de France pour le record des logements vides, et que des mois ou années sont nécessaires pour avoir accès à un logement social. Or, on voit depuis un an pousser des immeubles d'habitation, tandis qu'on détruit des barres ou îlots à la Devèze, suite prévue au Capnau. La raison invoquée est celle de la rénovation urbaine, pour laquelle, et ça se comprend, Béziers a obtenu de gros financements étatiques, 47 millions d’euros.

par Khan Did

Les très timides tentatives d’encadrement des loyers au niveau municipal n’empêcheront pas les hausses annoncées dans le cadre de la révision automatique des baux pour 2019 (plus 1,74 % fin 2018). Dans 9 des 11 plus grandes villes de France, l’augmentation locative dépassera l’augmentation légale de 1,74 %. Parallèlement, les APL (Allocation Personnalisée au Logement) ont seulement augmenté de 0,3 % en début d’année 2019 et leur montant va être à nouveau attaqué par le gouvernement. En matière de logement, donc, rien ne pousse à l’optimisme ! Un rapide tour de France des disparités va rapidement nous convaincre du problème que pose la question du logement dans notre pays.

par Didier

Roubaix a ceci de commun avec Béziers d'être dans le Top 5 des villes où le taux de pauvreté est le plus élevé. Et qui dit pauvreté dit problème de logement. Notre dossier sur le logement montre combien se loger devient la difficulté majeure de la vie quotidienne pour de plus en plus de familles.

par Robert Martin

Les 30 et 31 mars 2019, lors des rencontres de l’immobilier biterrois qui réunissaient les professionnels du secteur, Arthur Bories, notaire à Villeneuve les Béziers, a présenté au cinéma le Polygone, le bilan 2018 du marché de l’immobilier. Un bilan 2018 qui contredit l’autosatisfaction municipale.

par Didier

Des dizaines de milliers de personnes qui manifestent pour l’accès au logement dans les grandes villes et contre la hausse du prix des loyers, c’est en ce moment dans les grandes villes allemandes.

Par Didier

Le mal logement est un problème national mais particulièrement présent à Béziers. L'association Casa Solidaris œuvre pour l'insertion et le logement solidaire en Biterrois. Elle vient apporter sa petite pierre pour tenter, à son niveau, d'améliorer la situation. Entretien avec Marilyne Coulot, sa présidente.
Propos recueillis par Robert Martin lors d' " En Vie à Béziers, l'émission " et retranscrits par Emma.

En mai 2019, le mouvement de l’habitat participatif a organisé une rencontre à Montpellier. Cette SCIC (société coopérative d’intérêt collectif), tout en étant accompagnatrice de projets, veut également rendre visible et dynamique le « faire et vivre ensemble ». Certains ont connu la colocation, souvent lors de périodes étudiantes, d’autres plus anciens ont fait des tentatives de vi en communauté, à présent reviennent des envies d’habiter autrement.

Par Emma

Une petite enquête sur le centre ville de Béziers où nous tentons de partager nos expériences et ressentis du cœur de ville biterrois. Notre idée est de mieux comprendre les enjeux qui entourent cet espace de notre vie quotidienne, devenu un enjeu municipal. Nous avons la joie d'illustrer nos articles avec quelques unes des belles images de l'artiste locale Géraldine Garçon, profitez en bien!

Pour un début d’explication...

 Par Didier

Je rentre à vélo, la nouvelle place Jean Jaurès1 est plongée dans une lumière bleue inquiétante. Ce matin, alors que j'allais me promener au marché aux fleurs, une voix off sortie de nulle part et partout à la fois m'assaille : "Aujourd'hui il fait beau, le ciel est bleu, on est bien, c'est le grand bazar à Béziers "2. L'angoisse, ma ville et ses rues se seraient-elles transformées en un grand supermarché à ciel ouvert ?

Par Nadja

Coluche avait lancé le fameux : «  Pasqua ? un tiers Fernandel, deux tiers Le Pen. », pour caractériser politiquement l’homme à tout faire du gaullisme. Pour caractériser politiquement la dérive de Robert Ménard, ce serait plutôt du moitié / moitié entre l’errance d’un Jacques Doriot et l’opportunisme d’un Pierre Poujade. Il résulte de ce positionnement la tentative de séduction des commerçants biterrois et le recyclage d’ancrages liés à la gauche.

Par Didier

La très capitaliste revue Challenges consacre un de ses derniers dossiers aux commerces des centres-villes en France. Dans ce dossier, Challenges décrit une mutation structurelle du capitalisme commercial. Face à cette mutation, une question se pose : le taux de vacance des commerces dans les centres-villes (24,4 % à Béziers en 2015, record national, contre 2 % à Biarritz) est-il un problème global ou un problème local ?

Par Didier

On ne peut qu'être frappé, parallèlement à la paupérisation du centre-ville, par la détérioration de la situation commerciale. 

Par Khan Did

Béziers a un très beau patrimoine architectural haussmannien, nul ne le conteste, mais on déplore que les aménagements effectués récemment ne donnent aucune respiration et n'aboutissent qu'à plus de minéral.

Par Khan Did

Le taux d’occupation des boutiques du centre-ville est un véritable enjeu électoral pour la municipalité en place, une sorte de vitrine promotionnelle qu’il faut régulièrement décorer.

Par Didier

"55 boutiques se sont installées en centre-ville depuis le 1er janvier 2016 (pour seulement 8 fermetures). On peut l'affirmer : c'est du jamais vu à Béziers. 

Par JC

Bilan économique et politique du e-commerce en 2018 : le bilan annuel 2018 du commerce en ligne en France vient d’être publié par la FEVAD (Fédération e-commerce et vente à distance). Ce bilan traduit les changements de comportements en cours ; ils sont loin d’être insignifiants.

Par Didier

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.
Plus d'informations Ok