Culture

A propos de Souvenirs obscurs d'un juif polonais né en France de Pierre Goldman
Ce livre est fort car il est écrit en prison par un homme qui oscille entre soif de justice, vérité, mysticisme, nostalgie, fierté et fragilité. 

par DJRoyVerde,

Quand on déambule le matin dans les rues fraîches du centre-ville, avant la fournaise des après-midi de cet été caniculaire (le climat se réchaufferait-il?), on remarque à l'angle des rues Montmorency et Citadelle un magasin atypique. Ce n'est pas une banque, une assurance ni un magasin de fringues.


par Khan Did,

Le 19 mai, la compagnie Là-bas Théâtre nous a conviés à cette promenade : « des villes dans la ville ».

par Khan Did

La 8ème édition du Festival international de la photo documentaire de Sète, Images Singulières, qui s'est déroulé du 4 au 22 mai dernier, nous a à nouveau captivé, interpellé, interrogé et régalé aussi de sublimes clichés.

par DGRojoyVerde

Le Réseau Citoyen Solidaire de Béziers, formation citoyenne et associative de vigilance et de vivre-ensemble, a organisé le 11 mai à la Cimade une conférence sur l'extrême droite, précédant le grand show ménardien de la fin mai.

par Khan Did

Samedi 23 avril à Béziers, sur la place du 14 Juillet, Nuit Debout organisait une projection du film à l’origine du mouvement,  Merci Patron !  de François Ruffin, également rédacteur en chef du journal Fakir. Comme en de nombreux autres endroits, 200 personnes de tous horizons y ont assisté et ont ri d’un rire libérateur à ce film militant, qui rappelle étrangement la comédie de Molière, Les Fourberies de Scapin.
 par M.V.

Isabelle Alonso est romancière et chroniqueuse à la radio et à la télévision. Elle collabore également à Siné mensuel. Fille de républicains espagnols, elle défend les droits des femmes dans le monde et se revendique féministe, pacifiste et humaniste. Nous l'avons rencontrée à l'occasion d'une séance de dédicace de son dernier roman à la librairie Culture de Carcassonne.

Propos recueillis par Robert Martin le 9 avril  2016

Le dernier livre de Paul Jorion Le dernier qui s'en va éteint la lumière, doublé d'un autre titre plus explicite et plus inquiétant "Essai sur l'extinction de l'humanité" (mars 2016) rencontre un succès de librairie : il est déjà en réimpression...

Par Jean-François Gaudoneix

La 1ère partie du feuilleton documentaire Opération Corréa, (Les ânes ont soif) est sortie au cinéma le 15 avril 2015, accompagnée de « On a mal à la dette », un court-métrage de Pierre Carles sur la dette illégitime. Un an après, l'épisode 2 (Corréa, si, Corréa, no !) est en cours de montage.

Cette œuvre est moins connu que son célébrissime Le meilleur des mondes mais elle n'en reste pas moins d'une cruelle actualité. Dans ce récit romanesque, l'auteur anglo-saxon explore un monde déshumanisé (une partie du monde au moins) après un terrible accident nucléaire.
par DGRojoyVerde

Grand reporter  depuis 2008, Ana Dumistrescu  a beaucoup travaillé sur son pays d'origine, la Roumanie que ce soit sur la déportation des Roms ou sur l'homophobie. Ses photos ont été exposées dans le monde entier. Elle se tourne vers la réalisation en 2012 avec Khaos, les visages  humains de la crise grecque. 

Propos recueillis par Robert Martin

 En écoutant une chronique sur une radio du groupe Radio France portant sur le « Je suis » si symptomatique de l’année 2015 et décliné à toutes les sauces, le chroniqueur faisait remarquer que « je suis…je suis » avait été la marque de fabrique d’un animateur télé célèbre, Julien Lepers, débarqué comme un mal propre d’avoir trop été.

 par DGRojoyVerde

Même si on comprend aisément que l’Académie du Prix Goncourt ait décerné le prix du premier roman à cette fiction, courte, incisive, ironique, on reste perplexe quant au traitement du sujet.

par DGRojoyVerde

Par Ursula

Ce mois-ci le Piéton de Béziers vous entraîne au son du basson, dans la contemplation des affiches en ville : les retraités sont recrutés ! « L'endroit est dangereux, si un loup sortait de la forêt, que ferais-tu ? » gronde le grand-père de Pierre dans l'oeuvre de Prokofiev (1). La peur va-t-elle nous changer...

"Le corps d'exception les artifices du pouvoir colonial et la destruction de la vie", par Sidi Mohammed Barkat aux Editions Amsterdam. Aborder aussi précisément, parfois jusqu'à l'âpreté, un thème toujours aussi complexe en une centaine de pages est une vraie gageure.

Par DGRojoyVerde

Avant d'assister à ce spectacle, j'avais téléphoné car il était indiqué que la séance de 16 heures était pour le jeune public. Surprise à mon arrivée de voir un parterre de retraités avec ou sans leurs petits enfants et quelques familles. Les grands absents : les jeunes de 14 à 25 ans. Ce n'était d'ailleurs pas plus mal, ils ont ainsi évité un bourrage de crâne.

Par Jean-François Gaudoneix

Réalisateur franco-grec, Yannis Youlountas effectue actuellement un Tour de France pour présenter son nouveau long métrage "Je lutte donc je suis". Philosophe, poète, écrivain, Yannis Youlountas est aussi chroniqueur à Siné Mensuel et au Monde libertaire. Il est également très impliqué auprès des publics frappés d'exclusion sociale (classes relais, détenus, migrants, sdf ou encore handicapés).

Réalisé par R. Martin et B. Sonnet le 23 novembre 2015  à Béziers

Ce mois-ci, jouons avec les mots proposés par la réalisatrice Ana Demitrescu ! Nous vous invitons à produire dans une forme libre, un poème, une BD, une histoire… en intégrant les mots suivants:

Ça y est, il fait froid, on a changé d'heure. Il est à peine 19 h, c'est samedi soir, mais il fait si sombre et vide dehors qu'il faut bien du courage et de l'envie pour sortir s'aventurer dans les ténèbres biterroises. Entraînée par mon amoureux, je m'en vais donc au Centre d'animation municipal Georges Brassens pour un concert : « Le cri du poilu ».

Par Nadja

En Vie à Béziers vous propose désormais chaque mois un défi d'écriture, un jeu d'écriture à contrainte.

La contrainte du mois d'octobre : produire un poème avec 12 mots imposés :

Adoucir
Aligné
Ange
Attisé
Baver
Chut
Drame
Fomenter
Hale
Kit
Libre
Pancréas
Sinuer
Voici ce que cela a donné.

Complainte des blattes à l'aurore en fusil

par Koniec et Arsène

Le soir couvre la ville de son hâle. Blattes !
Adoucir les cloisons de mon spray acariâtre
Qu'enfin libre je puisse, à pleins poumons, sans hâte
Sinuer dans les combles tel un troupeau sans pâtre.

Là, des blattes errent sans boussole et fomentent
Leur résurgence : c'est un drame inachevé.
Fières, munies d'un kit de rêves à lucioles,
Elles s'imaginent baver sur l'agora
De gigantesques formes : tumeurs, pancréas !

Attisées à l'idée d'éjecter leur capsule,
En dynamites hallucinées. Mais le matin
Les guette. Et les rêveries se dissipent. Chut !

V'là le jour qui nous fusille, mes blattes et moi
Anges déchus, noirs, le rideau est tiré, blanc.
Nous sommes bien alignés. Dans de beaux draps. Raides

Jeudi 15 octobre avait lieu à SortieOuest le festival européen du cinéma d’éducation, organisé par les Cemea, associations d’éducation populaire. 

Par M.V.

Le Dernier tabou, les "harkis" restés en Algérie après l'indépendance, Pierre Daum

Le journaliste Pierre Daum, dont on peut lire un entretien dans le numéro de mars d'En vie à Béziers, était avec l'historien Alain Ruscio et Jacques Cros, un ancien appelé biterrois, l'invité du Réseau Citoyen Solidaire de Béziers le jeudi 21 mai, à l'occasion de la sortie du Dernier tabou, les "harkis" restés en Algérie après l'indépendance.

Par M.V.

« Marine Le Pen prise aux mots, décryptage du nouveau discours frontiste », par Cécile Alduy et Stéphane Wahnich.

A la fin des années 1990, dans un article du Monde titré « La France moisie », Philippe Sollers pointait la xénophobie latente présente (déjà!) dans l'opinion française. Aujourd'hui, la moisissure est encore bien incrustée, si l'on en croit un récent sondage, qui vient de révéler que 55% des Français sont opposés à un assouplissement des conditions d’octroi du statut de réfugié aux migrants, notamment syriens.

Par Sunzi

 Du 21 au 23 août se déroulait à Montblanc le premier festival Yaka de la liberté.
Le cœur de ce festival c'est le dessin de presse, à cet effet ils et elles étaient une bonne quinzaine à avoir fait le déplacement pour répondre présents à l'appel lancé par les Anartistes Sylvie Roblin et Christophe Étienne, soutenus en cela par une armada de bénévoles.

Par RasKarKapaK

Ce mois-ci nous parcourons la ville à la recherche des traces de Jean Moulin (1), comme ces pochoirs magnifiques, systématiquement effacés par les services municipaux, qui sont apparus lorsque la ville a basculé entre les mains de l’extrême droite. Portés par la voix d’André Malraux (2) et celle de Magyd Cherfi du groupe Zebda (3), nous les suivons comme autant de signes d’espérer. Car créer c’est résister, et résister c’est créer (4) !

Pour un protectionnisme écologique et social, Par Aurélien Bernier, Michel Marchand et le Mouvement politique d’éducation populaire ÉDITIONS MILLE ET UNE NUITS

Texte proposé à l’écoute en podcast

Choisis ton camp
Concentration
Pauvres canots
en mer, en mer
Démerde-toi

Le 29 mai 2015, le lieu et le moment du rendez-vous sont fixés depuis un moment déjà avec Sébastien Navarro du journal CQFD.

 Après Debtocracy et Catastroika, le journaliste et documentariste Aris Chastizefanou a réalisé en 2014 Fascism Inc., un documentaire consacré à l'histoire du fascisme à la lumière de la crise grecque. Financé par crowfunding et produit par sa propre maison de production Infowar, le film est visionnable sur son site.

En réponse au charmant cycle de conférences proposé par notre nouvelle municipalité (que vous pouvez revivre via l'œil aguerri de notre reporter préférée Maurane Bob), plusieurs associations biterroises se sont regroupées autour du projet d'organiser elles aussi des conférences.

Paul Jorion est titulaire d’une chaire à l’Université de Bruxelles. Il est également chroniqueur au Monde-Économie et fait partie du groupe de réflexion sur l’économie positive dirigé par Jacques Attali. Il est diplômé en sociologie et en anthropologie sociale.

La soirée du 31 mars à la Cimade, dans le cadre du Festival "Un printemps à Béziers", était consacrée à l'immigration. Un vrai moment de vivre ensemble, de réflexion et d'apprentissage pour libèrer une parole contre le rascisme.

Commentaire sur le livre de Suzana Dukic publié aux éditions Trabucaire, L'immigration en Languedoc-Roussillon du XIXème siècle à nos jours.

C'est fini et c'était chouette ! Dimanche 12 avril, j'y suis, nous y sommes. Les sons de la dernière soirée « Zoc » résonnent encore. Nous venons d'achever les deux semaines du Festival « Un Printemps à Béziers »1. Je suis bien fatigué mais rempli d'émotions diverses et contrastées.

Ce mois-ci, promenade ensoleillée avec les écoliers et leurs familles sous le regard d'un autre enfant d'ici, Jean Moulin, témoin de la nuit.

La naissance du fascisme contre les Lumières et les droits de l'Homme ? Dans son livre : « Ni gauche ni droite, l'idéologie fasciste en France » chez Folio Histoire, l'historien Israélien Zeev Sternhell pense que la France a un lien spécial avec le fascisme.

À tous ceux qui comme moi s'emballent sur les destriers blancs de la laïcité, sans au préalable reconsidérer l'anecdote du "poisson du vendredi" dans les cantines scolaires, je conseille cet ouvrage. Rafraichissant. Dieu et l'Etat, de Bakounine

Entretien exclusif pour « Envie à Béziers » avec Jean Varela, directeur artistique de " sortieOuest " et figure incontournable du paysage culturel de la Région Languedoc-Roussillon.

Même pour une bête chronique de cinema le JDB ne peut s'empêcher de débiter les âneries comme on débite le gros rouge pendant la Feria. Le film « Favelas » fleure bon le navet farci aux poncifs si l'on en juge par la bande annonce.

6 jours 7 mois je tombe, je moissonne sans agir,

Les changements obséquieux si typiques, climatiques

Les mouvements c'est la fronde, je fustige sans plaisir,

Jésus La Caille et L'Homme Traqué aux éditions Albin Michel, deux polars sortis tout droit du Paris qui poisse. Pigalle, les halles... Voyous, prostituées. La mauvaise vie en somme. 1914 pour « Jésus la Caille » et 1922 pour « L'homme traqué ». À dépoussiérer d'urgence.

Y'a des Punks dans mon Quartier. A la fin des années 1990, en bande originale du film de la société française qui assistait à la montée du nationalisme et du FN, la scène alternative, underground, laissait exploser les décibels d'une jeunesse qui frontalement, dans la rue comme dans les concerts, s'opposait à la poussée nationaliste.

Critique de la critique sur le dernier roman de Houellebecq.

Quelques mois après sa sortie remarquée, Soumission appelle une petite analyse à froid, au calme, armé d'une petite verveine et d'une bonne pipe.

Ce soir, Samedi 7 mars, veille de l'officielle Journée de la femme, c'est soirée Reggae Sound System à la colonie espagnole. Chouette, c'est samedi soir Carouselle et Donna Key sont de sortie. Au programme Princesse Erika, la star de la soirée et puis d'autres artistes avant, le dj Jahmoro et Sista Kash. On ne connaît pas vraiment, vaguement de nom la miss Erika, mais ça devrait être sympa, et s'il y a une soirée à Béziers, on y va !

Nous avons "En VIE" à Béziers (titre du Contre­journal municipal) d'une culture ouverte sur le MONDE... La messe catholique (avant la féria) pour Ménard c'est de la culture. Pour le maire FN de Béziers la programmation culturelle doit être locale. Il faut être né à Béziers ou dans ses environs pour s'exprimer en tant qu'artiste ?

Rue de la République à la mode de Paris
Rue du Chapeau-Rouge, place Gabriel-Péri
Jusqu'à la mairie

Dans la vie, il faut savoir se réjouir des bonnes choses et, le programme culturel que nous offre sortieOuest au Domaine de Bayssan à Béziers permet de passer de très agréables moments. On retrouve toujours la même ambiance accueillante et conviviale. On arrive sur ce lieu féerique accompagnés de nos amis, et dès que l'on entre dans le chapiteau, on en croise d'autres.

Oh vraiment mon amie comment ai-je pu tenir,
Sans ton corps, sans le cuir dont tu es habillée.
La froideur dont tu jouis ne me fait que bouillir,
Dans mon cœur, dans cette ire qui me guide en tournée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant par exemple de réaliser des statistiques de visites.
Plus d'informations Ok